«Koh-Lanta»: face aux menaces de mort, l’éliminé Sam prend la parole (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

« Koh-Lanta » a d’abord été l’émission phare du confinement. Maintenant, elle est aussi celle d’une polémique insistante. Lors de l’émission du 24 avril, Sam a été éliminé. Aventurier méritant – autant sur le camp que sur les épreuves – mais candidat solitaire et à l’écart du groupe de l’émission de TF1, il a payé une alliance de plusieurs ex-jaunes comme Régis, Inès, Charlotte ou Alexandra. Devenu le chouchou des internautes avec ses tacles aux « moins méritants » et son envie de se frotter aux « héros » de Koh-Lanta, son élimination est très mal passée sur la toile.

> Éliminé, Sam soigne sa sortie: «Je suis venu à Koh-Lanta pour gagner des totems, pas des followers…»

Si certains ont su garder de la distance, d’autres internautes ont franchi la limite. Des menaces de mort et de viol à l’encontre d’autres aventuriers ont ainsi été adressées sur les réseaux sociaux. Des attaques graves, notamment à l’encontre d’Inès, qui ont mené aux réactions de plusieurs parties prenantes à ce dossier. Denis Brogniart a ainsi appelé au calme, quand Inès elle-même a réagi en larmes face à ses attaques intolérables. La société de production de l’émission d’aventures a même annoncé porter plainte à la suite de ces menaces.

>Koh-Lanta : menacée suite à l’élimination de Sam, Inès réagit

Tout le monde s’en mêle

Pascal, ancien héros de « Koh-Lanta » s’est également immiscé dans la polémique, en dézinguant à tout-va ceux qui menacent, mais en mettant également en garde la société de production de l’émission, emmenée par Alexia Laroche-Joubert, face aux dérives que les montages peuvent créer, aux yeux des téléspectateurs parfois naïfs et dans la vie des candidats revenus à la réalité du quotidien, loin des caméras. Toujours est-il que la réaction de Sam lui-même se faisait attendre dans ce dossier.

> Pascal, héros de «Koh-Lanta», dézingue la production: «Il va y avoir un suicide» (vidéo)

Si le jeune aventurier s’était exprimé dans de nombreuses interviews au sujet de son élimination, il n’avait pas eu l’occasion de réagir aux menaces qui planent sur ses anciens camarades de « Koh-Lanta ». C’est désormais chose faite dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de « Koh-Lanta » et d’Adventure Line Production. Les images de Sam réagissant aux attaques subies par Inès, Régis et les autres cumulent plusieurs centaines de milliers de vues sur les différents comptes et réseaux sociaux.

>«Koh-Lanta»: l’élimination du «Petit Prince» de l’émission de TF1 scandalise les internautes

L’appel au calme de Sam

Si le Petit Prince de « Koh-Lanta » a d’abord remercié « les personnes qui l’ont suivi dans l’aventure », il a rapidement enchaîné sur les propos d’une extrême violence tenus envers ses anciens « camarades » de jeu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Sam a appelé au calme. Espérons qu’il soit entendu :

« On m’a fait part de toute la violence, tous les messages très violents et la haine qui a été déversée contre mes camarades d’aventure. Il faut savoir que quand j’ai fait Koh-Lanta, j’ai accepté toutes les règles du jeu. Et notamment une possible élimination lors d’un conseil. J’ai toujours voulu la justice et la justice aujourd’hui, c’est d’accepter la décision de mes camarades d’aventure tout comme je l’ai fait. Ils ont une famille, certains ont même des enfants… Alors laissez-les vivre leur aventure en toute tranquillité. Tout simplement. Portez-vous bien et restez sages ».

Simple et efficace, du Sam dans le texte.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern