Préférez-vous les masques de protection Baby Yoda, Playmobil, du Doudou ou de votre club préféré?

Préférez-vous les masques de protection Baby Yoda, Playmobil, du Doudou ou de votre club préféré?
Capture d’écran Twitter, Disney

Alors que la pandémie atteint des sommets de par le monde, le marketing bat son plein ! L’exemple le plus parlant est celui des masques. Puisqu’ils sont vendus en quantités astronomiques dans tous les pays, des entreprises ont sauté sur l’occasion et ont décidé de rendre ces protections moins monotones. Chaque jour qui passe augmente l’offre, au point d’avoir un diversité telle qu’il y aurait pour n’importe quel vêtement. Petit tour d’horizon non exhaustif de cet accessoire qui va définitivement entrer dans nos garde-robes.

Il y a le choix !

La dernière innovation en date vient de Disney. Les célèbres studios américains ont décidé de décliner leurs dessins-animés ainsi que les productions Star Wars, Marvel et autres en masques. On peut donc déjà acheter ces protections qui seront livrées d’ici juin. On trouve par exemple une version Baby Yoda, Hulk, Winnie l’ourson, Mickey (bien sûr) ou encore Toy Story. Les bénéfices seront reversés à une association d’Atlanta, aux Etats-Unis, qui distribue du matériel sanitaire dans le monde entier.

De son côté, Playmobil s’est aussi lancé dans l’aventure. Dans différents coloris, les clients peuvent retomber dans les jeux de leur enfance et en même temps aider les personnes dans le besoin. Un cinquième du coût du masque (qui doit avoir un filtre supplémentaire pour être efficace) est en effet versé dans l’Hexagone aux Restos du Cœur.

En France, plusieurs clubs sportifs ont créé leurs propres masques. C’est ainsi que les fans de l’OM peuvent arborer leurs couleurs, tout comme le FC Nantes ou le Rugby Cluc Toulonnais. La Belgique n’est pas en reste puisque le Standard a suivi le mouvement. Un dixième du coût sera dédié à l’aide aux hôpitaux liégeois avec l’achat de matériel de première nécessité.

Enfin, à l’autre bout de la Wallonie, les Montois pourront arborer fièrement leur amour du Doudou à partir du 15 mai prochain. De quoi les consoler de l’annulation de l’édition 2020 de la célèbre ducasse.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern