Teheiura revient sur le dernier conseil de Koh-Lanta: «J'étais vraiment figé, je ne pouvais rien faire» (vidéo)

Teheiura revient sur le dernier conseil de Koh-Lanta: «J'étais vraiment figé, je ne pouvais rien faire» (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Denis Brogniart avait promis du « jamais vu » vendredi dernier et ça n’a pas manqué ! Au dernier conseil, les aventuriers étaient exceptionnellement liés deux par deux. Au bout du compte, c’est le duo Teheiura-Charlotte qui a été sorti. Pourtant, autant l’un que l’autre avait un collier d’immunité. Il aurait suffi que l’un des deux lève la main pendant le conseil pour sauver la mise. Manifestement trop confiants, ils n’ont rien fait et la sentence de leurs coéquipiers a été sans appel. Aujourd’hui, Teheiura ne s’explique toujours qu’à moitié ce qu’il s’est passé.

Hésiter au point de rater le coche !

Selon le héros emblématique de l’aventure, tout est parti d’une hésitation de Charlotte. Déjà lui-même en possession d’un collier d’immunité, il se dit qu’il est sauvé lorsque sa partenaire en trouve un autre : « Quand elle le trouve, elle m'en fait part. J'étais super content et je me suis dit 'C'est bon, on est tranquilles'. Puisqu'on était d'accord de jouer ce collier si un de nous le trouvait. [Mais après], elle me dit qu'elle hésite. Du coup, à plusieurs reprises, j'essaie de la raisonner, pour ne prendre aucun risque... Je toute l'après-midi et même le lendemain à essayer de raisonner Charlotte », raconte Teheiura à Denis Brogniart sur un live Instagram.

Lorsqu’il arrive au conseil, il sait donc que Charlotte doutait fortement sur ce qu’elle devrait faire. Mais alors, pourquoi ne pas avoir choisi de sortir son propre collier lorsqu’il a vu qu’elle ne faisait rien ? « Je n'ai pas d'explication rationnelle. J'étais vraiment figé, je ne pouvais rien faire, je n'étais plus là. J'étais focalisé sur Charlotte, sur son hésitation, sur le fait de lui faire prendre conscience qu'il faut sortir ce collier que je n'ai même pas pensé à sortir le mien, à aucun moment. C'est fou. C'est une grosse bêtise. En quatre saisons, ne pas avoir la lucidité pour réagir », s’étonne-t-il lui-même.

Il faut aussi préciser que Charlotte s’était fait dire par Régis qu’elle ne risquait rien. Etant rassurée, elle ne s’est pas méfiée, et Teheiura de même par ricochet.

 
  • Pluto: 90 ans d’aventures avec Mickey

    Disney

    Le chien de Mickey Mouse, un Saint-Hubert… belge, faisait sa première apparition en 1930 dans un dessin animé. S’il ne parle pas et ne porte pas de vêtements, il devient le canidé le plus célèbre du cinéma d’animation mondial et l’un des six personnages préférés de l’empire Disney…

  • Un membre d’OceansAsia montre les masques ramassés sur une plage de Hong Kong. On en retrouve aussi dans nos rues.

    Covid-19: l’inquiétante pollution

    Conséquence immédiate de la pandémie : une montagne de déchets, faite de masques, d’emballages à usage unique, de lingettes ou de matériel médical.

  • LE RAPPEUR

    C’est bon pour le moral: Najib Bauwens, un professeur rappeur

    Dans cette nouvelle série, « Soir mag » met à l'honneur des gens, des actions, des discours à l’esprit positif en souhaitant que celui-ci se répande largement. Cette semaine : durant le confinement, Najib Bauwens a créé des vidéos ludiques de ses cours pour maintenir le lien avec ses élèves.

  • Belgaimage

    Découvrez les recettes de cuisine de Downton Abbey

    On a adoré la série, aimé le film et rêvé d’être invité à la table des personnages créés par le magicien Julian Fellowes. Pour nous permettre de nous en approcher, Annie Gray publie « Downton Abbey – Le livre de cuisine ». En voici trois recettes en exclusivité pour « Soir mag ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern