Le cauchemar financier d’un acteur de Walking Dead pour un test du Covid-19

Le cauchemar financier d’un acteur de Walking Dead pour un test du Covid-19
Capture d’écran Facebook

C’est une situation à laquelle il ne s’attendait pas. Comme le relatent les journalistes de France Télévisions, l’acteur Daniel Newman, qui joue notamment dans Walking Dead, se retrouve à devoir payer des milliers d’euros et ce seulement parce qu’il a voulu savoir s’il avait le Covid-19. Beaucoup de personnes se retrouvent dans la même situation aux Etats-Unis au vu de la faible couverture en assurance santé. Mais dans son cas, il s’agit d’un problème encore plus complexe.

Le début d’un cauchemar

Pour comprendre pourquoi il se retrouve avec cette dette, il faut reprendre l’histoire depuis le début. Début mars, Daniel Newman développe d’inquiétants symptômes qui pourraient correspondre avec le Covid-19. Evidemment, son réflexe est de se faire dépister et il contacte plusieurs hôpitaux pour cela. Mais il s’avère que c’est le début d’un véritable parcours du combattant.

« J'ai fini par trouver une salle d'urgence qui m'a dit de venir immédiatement. J'ai fait tous les tests et ils m'ont dit que le gouvernement ne les autorisait pas à les étudier parce que j'avais des 'symptômes légers'. Ils n'en ont pas assez, ils ne sont pas préparés... Ils ne sont autorisés qu'à étudier que les 'symptômes sérieux, les personnes âgées ou les personnes récemment rentrées d'Italie et de Chine'. Et là surprise, ils m'ont facturé ça 9.116 dollars ! Ils ne m'ont même pas donné les résultats », explique-t-il sur les réseaux sociaux.

Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là parce que depuis, son assurance santé conteste le fait de devoir payer à sa place. « Ils m'ont dit que cela n'avait rien d'une urgence et que j'y ai été de ma propre initiative. De ce fait, selon eux, ils n'avaient pas à payer », explique Daniel Newman à France Télévisions. Aujourd’hui, l’acteur bataille encore pour éviter de devoir assumer à lui seul une telle somme.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern