Une Américaine positive au Covid-19 obligée de payer 35.000 dollars

Une Américaine positive au Covid-19 obligée de payer 35.000 dollars
BelgaImage

Si les critiques envers la sécurité sociale sont nombreuses en Europe, une Américaine envie grandement ceux qui habitent de l’autre côté de l’Atlantique. Après avoir difficilement obtenu un dépistage au Covid-19, celle-ci, positive, se retrouve avec une dette faramineuse : près de 35.000 dollars, soit environ 33.000 €. Son calvaire, déjà pénible jusque-là, prend des allures de descente aux enfers.

Le cas d’Askini : l’arbre qui cache la forêt ?

Au début, Danni Askini se plaint de douleurs à la tête et à la poitrine ainsi que d’un souffle court. Puisqu’elle souffre d’un lymphome qui affecte son système immunitaire, elle a contacté son oncologue, puis direction les urgences à Boston où ils croient à une simple pneumonie, et elle retourne chez elle. Puis la situation s’aggrave : température qui fait des montagnes russes, toux importante… Retour à la case hôpital. De nombreux tests sont réalisés avant que les médecins ne puissent légalement faire celui du Covid-19 qui s’avère être le bon. Grâce à un traitement adapté, elle se rétablit.

Mais une fois chez elle, elle découvre le montant astronomique de la facture. Pas de bol : elle vient de quitter son emploi pour en commencer un autre dans un mois. Le problème, c’est que par conséquent, elle est tombée malade pile au moment où elle n’avait plus de mutuelle. L’addition des différents tests, des frais de laboratoire, des médicaments… aboutit à la somme colossale qu’elle doit maintenant payer. « J’étais sous le choc. Je ne connais personne qui a une somme d’argent pareille sous la main », déclare bouleversée Danni Askini.

Aujourd’hui, elle tente d’avoir une aide via un dispositif de l’Etat, Medicaid, sans savoir si cela sera accepté. Mercredi dernier, un plan fédéral a été adopté pour aider les malades du coronavirus mais son application semble déjà chaotique. Vu que les coûts sont différents d’Etat en Etat et que les batteries de tests sont différentes, calculer combien coûte un traitement au Covid-19 semble presque être une mission impossible. Il est donc presque certain que le nombre de personnes endettées aux USA va sensiblement augmenter avec le coronavirus. Selon un sondage du février 2020, un tiers de la population américaine a des dettes médicales.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern