Accueil Actu Stars

Les (vraies) astuces du régime d’Adèle révélées

Le coach sportif de la chanteuse s’est confié à « People » à propos de la métamorphose impressionnante de celle-ci. Bien loin de parler du fameux régime « StirtFood », il fait part de quelques règles de bon sens.

Temps de lecture: 2 min

La photo n’a pas manqué d’interpeller les internautes. A l’occasion de son anniversaire, Adele a transmis à ses abonnés Instagram une photo où elle apparaît mince comme jamais. Les temps où elle faisait 45 kilos de plus semblent désormais bien loin. Le « Daily Mail » avait auparavant expliqué d’Adele avait suivi le régime « StirtFood », une technique qui ferait maigrir en un rien de temps en activant un « gène maigre ». Pourtant, lorsque « People » demande au coach sportif ce que la chanteuse a fait pour perdre autant de poids, il n’est pas question de cela.

A post shared by Adele (@adele) on

Un secret qui n’en est pas un

Dans son interview, Pete Geracimo, qui a coaché Adele en 2016 et 2017, a surtout révélé que la Britannique doit sa transformation à des règles simples : « Elle a arrêté de fumer, elle a réduit sa consommation d'alcool, s'est sevrée du sucre et a arrêté de manger de la nourriture industrielle. Elle a fait des choix alimentaires plus sains et s'entraîne régulièrement », dit-il. Il suffit d’ajouter à cela beaucoup de séances de sport et le résultat est là.

« Elle m'a traité de tous les noms mais pour sa défense, elle a toujours travaillé très dur. Elle ressemble à une personne différente, mais elle est la même fille cool qui vous enverra chier si vous la cherchez. Elle est heureuse et épanouie », conclut-il. Il y a quelques jours, Pete Geracimo avait par ailleurs déjà commenté la transformation d’Adele : « Je suis tellement fier. Elle a pris sa vie en main et a fait les changements nécessaires pour se focaliser sur elle ».

A aucun moment donc, il ne cite le fameux régime « StirtFood » brandi par le « Daily Mail ». Selon cette méthode, il suffirait de consommer des aliments activant des enzymes appelées « sirtuines » pour détruire les graisses. Cela dit, aucune étude scientifique n’appuie l’efficacité de cette théorie. Pire : les nutritionnistes sont très sceptiques à ce propos parce que cela pourrait induire une perte musculaire et des carences, par exemple en vitamine B12, avec au passage des anémies pour couronner le tout.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une