Une vidéo dans laquelle Meghan Markle parle de son expérience du racisme refait surface

DR
DR

Depuis le décès par asphyxie de George Floyd à Minneapolis, causé par un policier lors d’une interpellation brutale, les manifestations et les émeutes font rage aux États-Unis. Les manifestants dénoncent cette mort atroce, ainsi que les violences policières à l’encontre de la population afro-américaine. Dans ce contexte, une vidéo de Meghan Markle a refait surface sur les réseaux sociaux. Tournée en 2012, alors que la jeune femme commençait à être connue grâce à la série « Suits », la vidéo faisait partie de la campagne « I Won’t Stand For Racism » (« Je ne tolérerai pas le racisme »), lancée par l’association « Erase the Hate ».

Dans une vidéo de sensibilisation, Meghan racontait sa propre expérience du racisme : « Je suis biraciale. La plupart des gens ne peuvent pas dire quel est mon métissage et pendant tellement de temps dans ma vie, je me suis sentie comme une mouche sur un mur. Et donc, quelques-unes des insultes que j’ai entendues, ou des blagues très offensantes, ou des noms qu’on me donnait, m’ont touchée de manière très forte. Vous savez, il y a quelques années, j’ai entendu quelqu’un appeler ma maman ‘N-word’. Donc je pense que pour moi, au-delà du fait d’être personnellement affectée par le racisme, juste de voir à quoi ressemble le paysage de notre pays, certainement du monde aussi, je veux que les choses aillent mieux. »

La duchesse de Sussex avait également ajouté : « Je suis très fière de mes origines des deux côtés. Je suis très fière d’où je viens et où je vais, mais oui, j’espère qu’au moment où j’aurais des enfants, les gens seront plus ouverts d’esprit à propos de comment les choses changent et d’avoir un monde métissé.  » Ces mots prennent une signification particulière dans le contexte actuel.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern