Accueil Actu Soirmag

Les braqueurs se trompent et repartent avec des bijoux fantaisie

Trois hommes ont mis les grands moyens pour attaquer un fourgon sur le parking d’un centre commercial de Marseille. Ils étaient à deux doigts de décrocher le jackpot mais leur empressement leur a coûté cher.

Temps de lecture: 2 min

Ce vendredi 5 juin, en fin de matinée, tout semblait normal sur le parking du centre commercial de la Valentine, entre Marseille et Aubagne. Tout à coup, trois hommes vêtus de noir, équipés de gants, de cagoules et même d’une arme type Kalachnikov attaquent un fourgon blindé banalisé présent sur les lieux. Leur but : dérober des bijoux présents dans le véhicule pour une valeur de 600.000 €. Mais comme l’expliquent l’AFP et « La Provence », la fin de l’histoire est quelque peu cocasse.

La Casa de Papel version débutant

Les braqueurs ont manifestement tout prévu. Ils savent ainsi qu’un fourgon devait livrer le précieux colis pour une bijouterie du centre commercial. Ils menacent ainsi les convoyeurs en aspergeant le véhicule de produit inflammable. Le risque de dérapage est tel qu’ils sont contraints de laisser ces hommes s’emparer de plusieurs cartons et d’un sac. Pour être sûrs de ne rien laisser au hasard, ils mettent le feu à la voiture qui leur a permis d’arriver sur les lieux et partent avec une autre.

Le braquage semble être un succès… sauf que pas tout à fait. Il s’avère que les caisses ne sont pas remplies des bijoux escomptés et leur butin n’est en réalité constitué que de bijoux fantaisie. Bilan : ils en ont pour 6.000 €, soit cent fois moins que ce qu’ils auraient pu avoir. Les vrais bijoux sont quant à eux restés dans le fourgon. « Le préjudice est extrêmement minime au final », a commenté la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une