Que gagnent vraiment les candidats de Koh-Lanta?

Que gagnent vraiment les candidats de Koh-Lanta?
TF1

Et à la fin, il n’en restera qu’un, dirait Denis Brogniart, et ce chanceux a alors la chance de recevoir 100.000€ en tant que vainqueur de Koh-Lanta. Avec un tel montant, il y a de quoi rêver grand. Oui, sauf qu’il n’est pas si sûr que celui-ci ait la totalité de la somme à cause d’une histoire d’imposition. En réalité, la réponse est oui et non. Quant aux autres, ils ne repartent pas sans rien pour autant.

Pas un mais des gagnants !

Pour ce qui est du gagnant d’abord, Naoil en l’occurrence pour cette année, Le Figaro note que les 100.000€ n’ont pas toujours eu le même statut. Le quotidien note que les participants de l’émission disposent d’un contrat de travail où tous les revenus sont imposables depuis une dizaine d’années. Autrement dit, sur les 100.000€, entre 20.000 et 25.000 sont passés dans les caisses de l’Etat pour plusieurs gagnants. Mais depuis 2018, le vainqueur perçoit la somme nette de 100.000€, une information que confirme au Figaro la société de production Adventure Line Productions.

Maintenant qu’en est-il des autres qui n’ont pas eu la chance de toucher le jackpot ? Avec la fin de la saison de Koh-Lanta, plusieurs sites ont ressorti leurs calculatrices. C’est le cas de celui de CNews qui a fait le compte. Un candidat a donc un salaire de 25€ brut par jour environ, mais ce n’est pas tout. Il faut aussi ajouter la prime de confidentialité qui est variable : 700€ pour une saison normale, 2.500€ brut pour une édition spéciale. Précision supplémentaire avec Dylan, candidat luxembourgeois de plusieurs saisons : il a révélé que tous les candidats, même rapidement éliminés, toucheraient entre 7.000€ et 10.000€. Pour les saisons « All Stars », c’est négociable. Franck Lebœuf a ainsi eu la coquette somme de 50.000€. Quant au malheureux finaliste, il ne gagne plus 10.000€ en guise de consolation depuis plusieurs années.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Voltaire, un jeune intenable!

    Ouverture (RTBF)

    Thomas Solivérès incarne le philosophe au début de sa vie. Très tôt celui qui brigue la gloire, les femmes et l’argent bouscule les conventions, en maître de la pensée.