Mallory revient sur son superbe parcours dans « Top Chef » (vidéo)

DR
DR

Ce lundi soir avait lieu la deuxième partie des demi-finales de « Top Chef ». La semaine dernière, Adrien et David avaient déjà remporté leur propre épreuve, imposée à leurs adversaires. La pression était donc grande ce lundi pour Mallory, le jeune Belge encore en lice, qui devait également remporter son épreuve pour espérer accéder à la finale. Ayant travaillé au « Sea Grill » à Bruxelles aux côtés du chef Yves Mattagne, le jeune homme a choisi d’imposer à Adrien et David une cuisson de turbot sur l’arrête en vessie. Malheureusement pour Mallory, David l’a battu sur sa propre épreuve, marquant ainsi un point. Avec zéro point tout comme Adrien, c’est malheureusement Mallory qui a été éliminé aux portes de la finale car il n’a pas réussi à gagner son épreuve. Adrien et David s’affronteront donc la semaine prochaine lors de la finale. Pour Mallory, le concours s’est arrêté, si proche du but.

Pour RTL, Mallory est revenu sur son parcours incroyable. Fier de lui, le jeune homme avoue n’avoir « aucun regret ». « Je pense que j'ai bien représenté la Belgique jusque-là où j'ai été, le plus loin possible. 3e place, c'est une belle place, je ne regrette rien, je suis très content pour les finalistes, je m'incline aussi devant leur talent parce que c'est deux grands cuisiniers (…) Ils méritent leur place », explique-t-il. Content de son aventure, le jeune chef de 23 ans ne retient que le positif. « Dans mon cœur à moi, j'ai gagné, c'est pour moi le plus important (…) J'ai été le plus loin possible, j'ai rencontré de super belles personnes », ajoute-t-il au micro de RTL.

Belles rencontres

Concernant les chefs, Mallory explique s’être très bien entendu avec Hélène Darroze, cheffe de sa première brigade ainsi que de Michel Sarran, chef de la brigade jaune qu’il a intégrée vers la fin : « La cheffe Hélène Darroze, c'était un peu la petite maman pendant ces deux mois de tournage et le chef Michel Sarran, ça a été un peu comme un ami. (…) Ce sont des personnes avec des vraies valeurs, des gens corrects, qui m'ont dit des choses qui me font grandir. (…) Ces mots qu'ils m'ont dits, ça m'a fait ouvrir les yeux sur d'autres choses ».

De toute cette magnifique aventure, le meilleur souvenir de Mallory reste la guerre des restaurants. « Parce que j'étais avec Adrien. C'est quelqu'un que j'apprécie énormément, c'est vraiment un bon gars, un très bon cuisinier et on a gagné avec un concept belge », explique le jeune homme à RTL. Ils avaient imaginé un concept de restaurant gastronomique autour de la frite. Malgré son élimination, Mallory a conquis le coeur des téléspectateurs grâce à son talent indéniable malgré son jeune âge, sa bonne humeur et son optimisme.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern