Un énorme œuf de 66 millions d’années découvert en Antarctique

Un énorme œuf de 66 millions d’années découvert en Antarctique
BelgaImage

C’est un fossile tellement étrange qu’il est surnommé « The Thing » (la Chose). Il est vrai que « l’objet » a de quoi intriguer. A première vue, on dirait une balle de rugby dégonflée en son centre. La comparaison est ici appropriée puisque les dimensions sont presque exactement les mêmes : environ 18 cm sur 28 cm. Depuis sa découverte en 2011, la Chose était restée dans des locaux du Musée national d'histoire naturelle du Chili jusqu’à ce que des scientifiques n’en devinent la vraie nature des années plus tard. Une étude publiée ce mercredi dans Nature en dévoile les détails.

Un gros bébé

C’est Julia Clarke, de l’université du Texas, qui a été à la base de cette découverte. Lorsqu’elle découvre la Chose, elle est tout de suite intriguée et des analyses complémentaires confirment que son intérêt n’est pas vain. Il s’agit bien d’un œuf éclot de 66 millions d’années, soit exactement à l’époque où disparaissent les dinosaures.

S’il leur est contemporain, ce ne sont clairement pas les fameux dinosaures qui en sont à l’origine. Les caractéristiques physiologiques de la coquille ne correspondent pas. Ici, l’œuf est clairement ovoïdal et non minéralisé, ce qui fait qu’il était mou. Cela le rapproche plus des serpents notamment mais quelle espèce aurait pu pondre un tel colosse ? L’œuf, qui est le vieil exemplaire trouvé en Antarctique, est également le deuxième plus gros au monde après celui de l'oiseau-éléphant de Madagascar, un volatile disparu peu après l’arrivée des humains sur l’île.

La question de l’identité de son auteur a donc constitué le principal mystère de cette étude. En passant en revue toutes les espèces présentes sur le continent à cette époque-là, les scientifiques ont néanmoins de fortes suspicions vis-à-vis d’un reptile marin géant. Le plus probable, c’est qu’il s’agisse d’un œuf de mosasaure, un titan des mers qui pouvait mesurer 17 mètres et qui était apparenté aux serpents, aux iguanes et aux lézards. La découverte de squelettes de cette espèce à proximité renforce cette hypothèse.

Reste un point à éclaircir : est-ce que l’œuf a été pondu dans l’eau ou à proximité, sur terre, à la manière des tortues ? Dans un communiqué, les auteurs de l’étude penchent pour la première option car il aurait été compliqué pour un tel animal de se déplacer sur la terre ferme.

 
  • Le tueur n’a laissé aucune chance à Xavier Baligant. «
Malchance
» ou assassinat
?

    Meurtre de Xavier Baligant: un mystérieux SMS pour résoudre ce cold case?

    Été 2011 : Xavier Baligant est tué sur une aire d’autoroute française. Depuis, les enquêteurs font chou blanc. L’avocat de la famille demande une nouvelle expertise du téléphone de la victime, le dernier message reçu pouvant être un rendez-vous avec son meurtrier.

  • Même soutenu par Barack Obama, Joe Biden n’enflamme pas les foules américaines... mais les rassure.

    Joe Biden: nouveau cap pour l’Amérique?

    En tête dans les sondages, le candidat démocrate semble bien placé à 90 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre. Plus posé mais aussi plus fade que Donald Trump.

  • OUVERTURE 20200707 Frou-frou Seine-4853

    Christine Bravo: «Ma vie au fil de l’eau»

    Christine Bravo se raconte au fil de l’eau, à bord du « Frou-Frou », un bateau qu’elle a rénové et sur lequel elle organise des croisières thématiques. De nos envoyées spéciales à Paris, Sophie Lagesse (texte) et Ingrid Otto (photos).

Signé duBus
Signé Stéphane Bern