«Top Chef»: le vainqueur accusé de plagiat par des internautes

«Top Chef»: le vainqueur accusé de plagiat par des internautes
M6

Après Koh-Lanta et The Voice, c’est une autre grande émission qui est parvenue à la fin de sa saison ce mercredi soir. Au terme d’un combat acharné, les deux finalistes, David et Adrien, ont été départagés, et ce surtout par les votes des bénévoles puisque le jury n’a pas avantagé l’un ou l’autre au final. C’est donc grâce aux 56,41% des voix que David a fini par l’emporter. La gloire du seul chef étoilé de cette onzième saison est immense mais un certain nombre d’internautes ont fait savoir leur déception, accusant même David de n’avoir pas été un exemple de fair-play.

Les bénévoles séduits, moins les internautes

Manifestement, à regarder les tweets sur le sujet, beaucoup de partisans de Claude à Koh-Lanta se sont montrés à nouveau déçus en voyant qu’Adrien chute pareillement sur la dernière marche, malgré son inventivité et son imprévisibilité. Son dessert ne l’a pas sauvé alors qu’il a été chaleureusement applaudi, celui-ci étant composé d’un faux gobelet en sucre destiné à sensibiliser sur la problématique des déchets.

David, de son côté, a fait néanmoins le bonheur des bénévoles, étant également bien vu des chefs par son entrée italo-indonésienne de ravioli à l’encre de seiche farci à l’araignée de mer et au combawa (un agrume d’Asie du Sud-Est). Son plat avait également fait mouche avec un suprême de coquelet aux saveurs d'Orient et une farce aux champignons, un kefta aux herbes, un navet confit au miel assaisonné avec du jus de volaille épicé.

Sa victoire est néanmoins entachée d’accusations de plagiat et de recours à la facilité, comme en témoigne ce commentaire sur Twitter : « on résume : entrée volée à un ancien candidat, plat de son restaurant et dessert déjà fait dans l'aventure », note un internaute. D’autres ont également relevé qu’il avait déjà utilisé du chou-fleur en dessert, ici avec un sablé.

Concernant la recette « volée » pour l’entrée, cela fait référence à un plat préparé par Xavier Pincemin en 2016. Au micro de Sud Radio, David s’est depuis défendu en affirmant ne pas du tout connaître le travail de ce dernier. « Nous sommes dans des recettes complètement différentes avec une émotion différente », dit-il. Xavier Pincemin a de son côté fait savoir que « visuellement, c’est vraiment identique » et qu’aujourd’hui midi, il a pu téléphoner à David pour parler du sujet. « De toute façon, c’est un métier où l’on s’inspire tous les uns les autres. Ce sont des choses qui arrivent souvent », a-t-il déclaré. Preuve qu’il n’est pas rancunier : les deux chefs ont prévu de manger ensemble lundi prochain.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern