Accueil Actu Soirmag

Après trois mois de confinement, elle découvre d’énormes racines de pommes de terre dans son appartement

Une étudiante de Caen a fait une découverte presque effrayante en revenant dans son appartement après avoir passé son confinement avec son compagnon.

Temps de lecture: 2 min

« Après trois mois d’absence, mes pommes de terre ont décidé de pousser sans limites jusqu’à faire des trous dans les joints », a annoncé sur Twitter Donna Porée, le 12 juin dernier, photos à l’appui. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les racines de ses pommes de terre étaient énormes, elles s’étendaient le long du mur et avaient traversé les joints de son étagère.

« Avant de me rendre compte que c’était bien des germes de pommes de terre, j’ai été effrayée par la silhouette des longues tiges contre le mur. Je m’attendais à beaucoup de choses, mais sûrement pas à cette poussée effrayante », a raconté la jeune femme au Huffington Post, maintenant amusée par la situation : « C’est après avoir allumé la lumière et donc avoir compris que ce n’était que des germes, que je me suis mise à rire de cette situation peu habituelle ».

Sur Twitter, les photos des pommes de terre de Donna ont fait le buzz, de nombreux internautes confiant avoir déjà fait face à ce genre de situation. L’étudiante caennaise, elle, a décidé de replanter ses patates germées : « Je ne sais pas si cela va mener à grand-chose, mais je ne pouvais pas les jeter alors qu’elles m’ont fait vivre de telles surprises sur les réseaux sociaux ». Résultat dans trois mois ?

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une