12 Coups de midi: Jean-Luc Reichmann rend hommage à Eric

12 Coups de midi: Jean-Luc Reichmann rend hommage à Eric
Capture d’écran TF1

Il était à deux doigts d’atteindre le seuil record de 200 victoires. Qu’importe, Eric a été éliminé des « 12 Coups de midi » à sa 199ème participation, devenant ainsi le maître incontesté de l’émission. Il devance le précédent champion, Christian Quesada, qui cumulait quant à lui 193 victoires et 809.392€. C’est ainsi que les téléspectateurs peuvent s’attendre à ce qu’Eric quitte les studios de la Plaine Saint-Denis avec un gros chèque de 921.316€. Face à un tel moment, Jean-Luc Reichmann ne pouvait rester de marbre.

Un épisode historique

Après la fin de l’émission, l’animateur a continué à rendre hommage sur Instagram à « Fantastérix ». Pour saluer sa performance, il publie ainsi plusieurs vidéos et un long message à destination de son nouveau champion : « Éric vous avez perdu aujourd’hui, mais vous pouvez être fier de vous ! Vous êtes désormais l’homme à battre, mais vous pouvez effectivement être fier de votre parcours, de votre rigueur dans le jeu et surtout d’être devenu le 1er sur le podium des meilleurs Maîtres de Midi. En 199 émissions, vous avez toujours été élégant avec toutes nos équipes et votre régularité, votre assiduité, votre résistance ont fait la différence. Bravo à vous Éric d’avoir résisté à toute cette pression mentale, physique et médiatique. Restez tel que vous êtes, droit et robuste comme vous l’êtes avec votre jolie famille... désormais vous faites partie de la nôtre », écrit-il.

Eric quitte donc l’émission avec 921.316€... enfin pas tout à fait. Le calcul est plus compliqué que cela. Les habitués de l’émission connaissent évidemment l’Etoile mystérieuse, un portrait que les candidats doivent deviner alors que certaines parties de l’image sont cachées. Lorsque celle-ci est découverte, des cadeaux sont offerts. Par exemple, lorsqu’il a découvert sa dernière étoile le 31 mai, Eric a gagné une voiture, un SUV hybride ultra-compact, d’une valeur de 25 572 €. Or ces gains chiffrés sont également comptabilisés dans la cagnotte totale. Dans le détail donc, il faut faire la différence entre les gains en cadeaux et les gains en argent. C’est ainsi qu’Eric comptabilise 299.316€ de cadeaux et 622.000€ nets d’impôts. Enfin, il faut voir si certains cadeaux vont être remplacés puisqu’à cause de la crise, Eric n’a pas pu profiter du match de rugby France-Irlande ou du grand prix de Formule 1. Donc pour répondre à la question de savoir s’il va toucher 921.316€, la réponse est oui…et non !

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern