Finale de «Top Chef»: Adrien évoque sa relation pas forcément amicale avec David

Capture d’écran - M6
Capture d’écran - M6

Ce lundi soir, les téléspectateurs sauront qui de David Galienne ou Adrien Cachot sera sacré « Top Chef 2020 ». Une finale de haut vol va avoir lieu sur les écrans. Les deux candidats ont dû cuisiner pour cent bénévoles de la Croix-Rouge, dans les cuisines du Georges V. Une aventure durant laquelle ils ont été épaulés par d’anciens protagonistes du concours culinaire, dont le Belge Mallory Gabsi, bien sûr  !

>« Top Chef » : Mallory Gabsi, le jeune Belge qui séduit la France

Toujours est-il qu’une bonne humeur a semblé régner entre les candidats tout au long du concours. Mais visiblement, tous ne s’entendaient pas parfaitement. Ce serait notamment le cas des deux finalistes, comme l’a révélé Adrien en personne à nos confrères de Télé-Loisirs. La question était toute simple : « Que vous êtes-vous dits avec David après cette finale ? » La réponse a fusé :

« On n’a pas trop échangé. On est sortis assez tard, on a enchaîné les interviews. J’ai des affinités avec beaucoup de candidats et un peu moins avec d’autres… David fait partie ‘des autres’ ».

Un léger tacle – qui a le mérite d’être honnête – à l’attention de son concurrent pour cette ultime confrontation entre ceux qui, depuis le début du concours de M6, s’étaient posés en favoris et qui ont donc assumé leur statut jusqu’au bout. Toujours est-il qu’Adrien a semble-t-il su nouer de très bons contacts avec d’autres participants.

>« Top Chef » : Mallory aimerait ouvrir un restaurant avec Adrien (vidéo)

Pour la soirée du verdict final, Adrien aurait, lui, été entouré de plusieurs candidats dont Mory, Justine, Gianmarco ou encore Mallory, pourtant coéquipier de David pendant une large partie du concours culinaire. Les fourneaux, ça rapproche mais ça peut aussi créer quelques tensions.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern