George R.R. Martin profite du confinement pour avancer dans l’écriture du sixième tome de la saga «Game of Thrones»

Belgaimage
Belgaimage

Les fans inconditionnels de « Game of Thrones » le savent bien, la série à succès est une adaptation de la saga littéraire de l’écrivain George R.R. Martin, en tout cas en ce qui concerne les premières saisons. En effet, si huit saisons de la série « Game of Thrones » ont été diffusées, seuls cinq livres ont pour l’instant été écrits pas l’auteur. Les dernières saisons de la série n’étaient donc pas basées sur les livres. Beaucoup de téléspectateurs ayant été déçus par la fin de la série, la pression est désormais sur les épaules de George R.R. Martin. Les fans espèrent en effet découvrir un autre dénouement.

Actuellement confiné chez lui au Nouveau-Mexique à cause du coronavirus, l’écrivain a annoncé sur son blog qu’il avançait bien dans l’écriture de « The Winds of Winter », le sixième tome de la saga « Game of Thrones », rapporte BFM TV. « Je passe chaque jour de longues heures sur ‘The Winds of Winter’, et progresse avec constance. J’ai terminé un nouveau chapitre hier, un autre il y a trois jours, et encore un autre la semaine précédente  », a-t-il indiqué sur son site. Il a toutefois tenu à préciser : « Cela ne signifie pas que le roman sera fini demain ou la semaine prochaine. Cela va être un livre énorme, et j’ai encore beaucoup de travail ».

Cela fait maintenant des années que l’Américain de 71 ans repousse la sortie de ce qui devrait être l’avant-dernier tome de la saga. Il devait initialement sortir en 2016. Selon le New York Times, il se pourrait que ce livre tant attendu sorte courant de l’année prochaine. C’est tout ce que les fans de « Game of Thrones » espèrent.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.