La reine Mathilde a rendu visite à des réfugiés mineurs non accompagnés à Anderlecht (photos)

Au cours de sa visite, la reine a rencontré sept jeunes qui vivent maintenant de façon indépendante grâce à l’encadrement de Minor-Ndako. Minor-Ndako a été fondé en 2000 pour accueillir des mineurs étrangers non accompagnés et leur offrir un avenir grâce à des conseils spécialisés.

Pour ces jeunes, venant sans parents de pays tels que la Syrie, l’Afghanistan et le Kenya, il existe une offre globale allant de l’accueil résidentiel dans des petits groupes à un soutien adapté pour les jeunes réfugiés qui souhaitent vivre de manière indépendante. L’asbl compte 191 lieux d’accompagnement dans toute la Flandre et Bruxelles, dont 73 logements, 90 espaces de vie indépendants, 26 foyers et 2 lieux de crise.

Dans le jardin du centre Minor-Ndako à Anderlecht, la reine Mathilde a discuté avec sept jeunes qui vivent maintenant de façon indépendante. Elle s’est particulièrement intéressée à leur expérience de vivre seule et leur a demandé d’examiner les difficultés rencontrées, comme l’apprentissage du néerlandais, mais aussi la recherche d’un emploi ou la solitude pendant la crise du coronavirus. Et la Reine a aussi évoqué avec ces jeunes leurs projets d’avenir.

En 2019, Minor-Ndako a aidé 132 jeunes à vivre de façon indépendante. En principe, l’asbl peut accompagner les jeunes jusqu’à leurs 25 ans, mais beaucoup d’entre eux choisissent déjà de vivre de manière indépendante à partir de 21 ans. Tout jeune a droit à un salaire de subsistance par le biais du CPAS ou reçoit des allocations de résidence de la part de l’asbl.

La rédaction avec Belga

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.