La statue de Melania Trump a été incendiée dans son village natal

La statue de Melania Trump a été incendiée dans son village natal
BelgaImage

On dirait bien que certains Slovènes ont tenu à célébrer la fête nationale américaine à leur façon. Le 5 juillet, au lendemain du « Independence Day », la police locale a constaté que la statue en bois de Melania Trump avait été incendiée la veille. Placée près du village d’origine de la Première Dame américaine, Sevnica, l’affaire a fait grand bruit en Slovénie, surtout au de la notoriété de l’œuvre inaugurée il y a tout juste un an.

Quel message derrière cet acte ?

Le 5 juillet 2019, déjà à l’occasion de la fête nationale américaine, la statue avait marqué les esprits de par son allure peu travaillée. Un artiste local, Ales Zupevc, parrainé par l’artiste conceptuel américain Brad Downey, avait ainsi grossièrement représenté Melania Trump avec sa tronçonneuse. Digne d’une œuvre de Picasso, elle avait beaucoup fait parler d’elle. Le message : participer au débat sur l’immigration qui fait rage aux Etats-Unis en rappelant que la Première Dame est elle aussi originaire de l’étranger.

A la suite de cet acte de vandalisme, Brad Downey n’a pas tardé à réagir. « Je veux savoir pourquoi ils l'ont fait », déclare-t-il. Il n’est en effet pas clair si la statue a été brûlée dans une perspective artistique ou si elle a subi le même sort que d’autres statues dans le cadre des manifestations antiracistes. Ce qu’il reste de la sculpture, noircie et dégradée, a en tout cas été retiré. Une copie en bronze devrait être placée, ce qui devrait mieux la protéger des flammes.

En janvier dernier, une autre statue en bois, de Donald Trump cette fois, avait déjà été incendiée en Slovénie, dans la ville de Moravce. Il n’en est rien resté.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern