Indignation en Italie: un cheval qui transporte des touristes meurt d’épuisement

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Une « honte nationale » : Michela Vittoria, députée italienne, pèse ses mots au moment de commenter la mort de ce cheval qui a rendu l’âme du côté du Palais royal de Caserte, au sud de l’Italie. L’animal tirait une calèche pouvant transporter jusqu’à quatre touristes et le conducteur du véhicule. Sous les effets de la chaleur (il a fait jusqu’à 36ºC), de la fatigue et du poids, le cheval s’est effondré et est décédé, comme l’annonçait La Repubblica ce mercredi 12 août.

Une photo de l’animal décédé a été prise et partagée massivement sur les réseaux sociaux, suscitant l’indignation des internautes mais également de certains membres du monde politique italien. L’élu écologiste Francesco Borrelli a de son côté annoncé que son parti, Europa Verde, allait poursuivre en justice le propriétaire de la calèche, comme l’épingle Ulyces.

>Pour le propriétaire du cheval tombé à Bruges, la chaleur n’est pas en cause : « Il a glissé après avoir pris peur » (vidéo)

La scène, ici mortelle, n’est pas sans rappeler ce qui a pu se passer à Bruges en juillet 2018. Revenons en Italie où une enquête a été lancée à la suite du décès survenu au Palais de Caserte. Selon les premiers éléments de l’investigation, le cheval n’était pas apte à travailler pour la société de transport. Le Palais de Caserte, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et résidence se la famille royale des Bourbons de Naples, se situe au nord de la ville et se visite à pied, ou en calèche donc.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern