Harry et Meghan signent avec Netflix

Harry et Meghan signent avec Netflix
BelgaImage

C’était la grande question après leur départ de la famille royale britannique : qu’est-ce qu’Harry et Meghan vont faire ? Maintenant, cela devient de plus en plus clair. Le New York Times a fait en effet savoir hier que les deux tourtereaux ont signé un important contrat avec Netflix. Si Meghan Markle avait déjà signé un retour comme doubleuse dans un Disney, « Elephant », un pas supplémentaire vient d’être franchi dans leur nouvelle vie. Avec pour objectif de rester fidèles à leurs valeurs.

« Du contenu qui informe et qui donne de l’espoir »

Grâce à cet accord avec la plateforme de streaming, Harry et Meghan comptent bien s’impliquer fortement dans la création de documentaires et de séries à caractère éducatif, notamment pour les enfants. « Notre objectif sera de créer des contenus qui informent mais qui donnent également de l'espoir. En tant que jeunes parents, créer des programmes familiaux inspirants est également important pour nous. La portée sans précédent de Netflix nous aidera à partager du contenu percutant qui permettra de passer à l'action », disent-ils dans un communiqué.

Le couple fait savoir que plusieurs projets sont déjà en cours de développement, toujours dans une optique d’apporter leur pierre aux débats de société qui leur tiennent à cœur. Parmi ceux-ci, on retrouve par exemple une série documentaire sur la nature et une sur des femmes inspirantes. « Nos vies nous ont permis de comprendre la puissance de l'esprit humain, mais aussi le courage et la résilience des gens ainsi que leur besoin d’être en connexion », déclarent-ils.

Ces productions constitueront désormais l’une de leurs principales occupations, surtout que Meghan Markle a précisé qu’elle ne reviendrait pas à une carrière de comédienne. S’impliquer dans le milieu du cinéma semblait néanmoins logique, surtout qu’ils habitent juste à côté d’Hollywood, à Santa Barbara en Californie. Récemment, le prince Harry avait d’ailleurs été interviewé dans le cadre du documentaire Netflix « Rising Phoenix » qui aborde un sujet qui connaît bien grâce à ses « Invictus Games » : les athlètes en situation de handicap.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.