Aux armes, princesse Elisabeth: la future reine des Belges à l’armée (photos et vidéo)

De la boue, de la sueur mais quand même du plaisir ! La princesse Elisabeth a entamé son année de formation à l’École royale militaire par un stage de deux fois deux semaines d’initiation à la vie militaire. Au menu, beaucoup d’exercices physiques et de formation sur le terrain au camp militaire d’Elsenborn, dans les cantons de l’Est.

©️ Koninklijk Paleis, België/Palais Royal, Belgique/Königlicher Palast, Belgien/Royal Palace, Belgium. Caméraman : Kristiaan Grauwels

Si la jeune élève de 18 ans et ses camarades de la 160e promotion Sciences sociales et militaires ont fait leur rentrée sur le site de l’ERM à Bruxelles, ils partaient déjà le 2 septembre en bus à destination du camp d’entraînement par où sont passés de très nombreux soldats et même conscrits belges depuis des décennies. Là-bas, la Princesse a dû vite trouver ses marques. Les élèves dorment dans un bâtiment en dur, mais corona oblige, la Princesse partage une chambre de deux au lieu d’une chambre de quatre. Le lever est à 5 heures ! S’ensuit le rituel du matin avec le salut au drapeau et l’incontournable séance de gym matinale. Là-bas, tout se fait à pied, en peloton et en drill (alignés et au pas cadencé). Un véritable parcours du combattant, avec quantité d’exercices différents à réaliser. Mais cette immersion dote les élèves d’un esprit de teambuilding. Ils suivent aussi des cours tactiques, de lecture de cartes, les techniques de camouflage, reçoivent des leçons théoriques et sont initiés à la pratique du tir.

Selon nos informations, la duchesse de Brabant s’est rapidement intégrée au sein de sa promotion et s’est fait des amis. Elle souffre comme les autres, mais, nous dit-on, elle prend aussi du plaisir à accomplir certains de ces exercices très physiques. En particulier la course de fond. Les exercices de force sont évidemment plus difficiles à relever vu sa constitution plutôt frêle, mais elle s’applique.

Ce 25 septembre, les élèves se verront remettre un béret bleu qui marque la réussite de leur phase d’initiation militaire. La cérémonie se déroulera au sein de l’École royale militaire. Généralement, ce sont les autorités de l’école qui décernent ce béret. Mais on n’est pas à l’abri d’une surprise (le Roi lui-même ?). Le 8 octobre marquera l’ouverture officielle de l’année académique avec au programme un défilé de tous les élèves de l’école, les anciens en grand uniforme, les nouveaux élèves en tenu de terrain. Le Roi et la Reine assisteront à la cérémonie, le Souverain remettant à cette occasion l’Épée du Roi à l’élève le plus méritant (dans années supérieures).

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern