Un impressionnant incendie ravage un gratte-ciel en Corée du Sud (vidéo)

Un impressionnant incendie ravage un gratte-ciel en Corée du Sud (vidéo)
BelgaImage

Les images sont impressionnantes et ont terrifié les habitants d’Ulsan, une ville sud-coréenne d’un million d’habitants. La nuit passée, un incendie a pris dans un gratte-ciel qui accueille de nombreux appartements et commerces. Rapidement, le feu s’est répandu au point de devenir un brasier transformant le building en véritable torche au milieu de la métropole.

Une fournaise difficile à maîtriser

L’incident a démarré ce jeudi, vers 23h10 selon l’agence de presse Yonhap. En raison de vents violents, les flammes ont pu facilement se propager au voisinage, montant ainsi d’étage en étage jusqu’à recouvrir une bonne partie de l’immeuble. Des centaines de personnes ont été évacuées en pleine nuit et les secours ont dû intervenir pour sauver ceux qui avaient trouvé refuge sur le toit. L’opération était d’autant plus délicate que le feu, non maîtrisé, commençait à s’étendre jusqu’au sommet du gratte-ciel.

Ce vendredi matin, l’incendie a enfin pu être maîtrisé, même s’il continuait encore de ravager les appartements, les rafales ne se calmant pas et continuant de l’alimenter. Selon le bilan provisoire, au moins 88 personnes ont été hospitalisées après avoir inhalé de la fumée et trois personnes ont été sérieusement blessées. Aucun décès n’a cependant été rapporté. Une enquête doit être lancée pour découvrir les causes exactes de l’incident. L’hypothèse privilégiée est néanmoins qu’un feu ait commencé sur un balcon avant de se répandre aux étages supérieurs. Il se pourrait que le type d’isolation utilisé dans l’immeuble ait permis au brasier de se répandre plus facilement, selon Yonhap.

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern