« Ça ne sert à rien » : Michel Cymes crée la polémique en déclarant qu’il ne porte pas de masque dans la rue (vidéo)

Belgaimage
Belgaimage

Samedi soir, Michel Cymes était invité sur le plateau de la nouvelle émission de Laurent Ruquier sur France 2, « On est en direct ». En compagnie de Patricia Chalon, il était venu faire la promotion de leur livre, « Sur l’amour », dans lesquels des anecdotes sont rassemblées. « Dans un baiser, effectivement, tout le monde sait qu’on s’échange énormément de bactéries et de virus, alors en ce moment… On évite ! », a par exemple expliqué Michel Cymes, rapporte Ouest France.

« Il ne faut plus embrasser personne en ce moment ? », a ensuite demandé Laurent Ruquier. « Alors ça dépend, soit vous êtes complètement radical […] vous n’embrassez plus personne, vous ne rencontrez plus personne, et même vous ne parlez plus à personne. Soit, vous décidez de vouloir vivre un peu », a répondu le médecin.

En France, il est désormais obligatoire de porter le masque dans de nombreuses villes. Pourtant au courant de la situation, Michel Cymes a suscité la polémique en ajoutant : « Moi par exemple, je ne porte pas de masque dans la rue, parce que j'estime que ça ne sert à rien ». De la part du médecin le plus célèbre du petit écran, ces propos ont de quoi choquer. Les téléspectateurs se sont d’ailleurs indignés. Sentant la controverse arriver, l’animateur a toutefois tenu à se justifier en affirmant qu’il le portait « dans les rues où c'est bondé car il y a des commerçants et car on croise plein de gens  ».

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern