Bouli Lanners s’emporte contre le testing en Belgique: symptomatique, il galère pour se faire tester (vidéo)

Bouli Lanners s’emporte contre le testing en Belgique: symptomatique, il galère pour se faire tester (vidéo)
©MAXPPP

Réussir à être testé au coronavirus est devenu une véritable galère dans notre pays. Et ce n’est pas Bouli Lanners qui vous dira le contraire. Comme il le raconte dans sa vidéo, le Liégeois craint d’avoir été infecté par le coronavirus, et c’est pour ça qu’il cherche à se faire tester, après avoir reçu une prescription de son médecin. Mercredi matin, il s’est donc mis en route vers les centres de testing de sa région, dans l’espoir d’obtenir un test. Mais sans succès. Refoulé à l’hôpital de la Citadelle, plus de place à la clinique du Mont Légia à 8h30, et un temps d’attente de deux à trois heures au CHU.

Mais pas le choix, il faut attendre car Bouli Lanners doit se faire tester avant le week-end, comme il l’explique encore dans sa vidéo : « Samedi, je retourne sur un plateau de cinéma sur lequel je travaille avec 150 personnes. Si je ne sais pas que j’ai le covid, je risque de les contaminer ». Certains diraient que le réalisateur n’a qu’à annuler, mais pour lui, ce n’est pas une option : « Si je décide de ne pas aller sur le plateau et que je n’ai pas le Covid, les assurances se retournent contre moi. Comment faire dans ce cas-là ? ».

« C’est bien de nous demander d’avoir un minimum de civisme, mais il faut nous donner l’outil pour avoir ce minimum de civisme », continue-t-il, passablement énervé, « Entre le mois de mars où on nous promettait qu’il y aurait assez de tests pour tout le monde et le mois d’octobre où il n’y a toujours pas moyen de se faire tester à 8h30 du matin, il y a quand même eu du temps. Il y avait quand même moyen de prévoir un peu le truc, non ? Je sais que mon cas n’est pas un cas à part, c’est valable pour plein de gens ». Il conclut ensuite sa vidéo d’un « Qu’est-ce qui ne va pas ? » désespéré.

Un peu partout dans le pays, les centres de testing sont pris d’assaut et à peine ouverts, ils sont rapidement débordés. En province de Liège, d’où est originaire Bouli Lanners, certains centres ont même dû fermer leurs portes quelques jours afin de rattraper le retard accumulé dans les analyses des prélèvements.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.