La «guerre des Chris» à Hollywood se transforme en une vague de critiques contre Chris Pratt

La «guerre des Chris» à Hollywood se transforme en une vague de critiques contre Chris Pratt
BelgaImage

Tout a commencé sur le ton de la blague. Il y a quelques jours, des internautes lancent un plébiscite sur la toile. Il faut élire qui est le moins bon des « quatre Chris » du cinéma américain, à savoir entre Chris Pratt, Chris Hemsworth, Chris Pine et Chris Evans. Le mot d’ordre : « L’un d’entre eux doit partir ». Cette « élection » informelle, inspirée par ce qui s’est déjà pour des restaurants, des films ou des séries, a eu néanmoins un effet particulièrement délétère sur Chris Pratt, au point que les acteurs d’Hollywood sont venus à sa rescousse.

Le positionnement de Chris Pratt vis-à-vis des LGBTQ au cœur du débat

Très vite, le débat se focalise sur un point, celui de l’allégeance de Chris Pratt à l’église Hillsong. Ce courant évangélique originaire d’Australie est régulièrement accusé d’être anti-LGBTQ. Et même si l’acteur n’a jamais directement montré une quelconque antipathie pour cette communauté, cette association d’idées a été allègrement faite par de nombreux internautes. « Chris Pratt fait partie d’une église qui soutient la thérapie de conversion. Nous savons qui doit partir », soutient l’un d’eux. « Vu que trois d’entre eux sont progressistes et l’un d’entre eux défend activement son église pour son homophobie… Bye Chris Pratt », renchérit un autre.

La critique ne date pas d’hier. Déjà en 2019, l’actrice Ellen Page s’était attaquée aux personnalités soutenant l’église Hillsong, la qualifiant aussi d’anti-LGBT. Chris Pratt avait alors répondu que cette assertion ne pouvait être « plus éloignée de la vérité », assurant que les portes de cette mouvance étaient ouvertes à tous. Et si dans les faits, la position de cette église n’est pas aussi claire sur les homosexuels, l’acteur a tenu à être explicite quant à sa position personnelle sur sa story Instagram : « Nous avons besoin de moins de haine dans ce monde. Je suis un homme qui croit que tout le monde doit pouvoir aimer celui qu'il veut, en étant libre du jugement des autres ». Mais manifestement, ce message n’est pas resté dans les mémoires de ses détracteurs.

Du côté des stars, les Avengers ont soutenu leur camarade contre ces critiques. « Chris Pratt est un homme solide. Je le connais personnellement, et au lieu de le mettre en doute, regardez la façon dont il vit sa vie », a par exemple déclaré l’interprète de Hulk, Mark Ruffalo. « Il n’a jamais montré rien d’autre que du positif et de la gratitute », a ajouté Robert Downey Jr. Quant à la femme de Chris Pratt, Katherine Schwarzenegger, elle s’est indignée de ces attaques contre son mari : « Est-ce vraiment ce dont on a besoin ? Tellement de choses se passent dans le monde et les gens font face à de nombreuses difficultés. Etre méchant, c’est tellement dépassé. Il y a de la place pour aimer tous ces hommes. L’amour est ce dont nous avons tous besoin, pas de la méchanceté ou du harcèlement. Essayons de faire ça ».

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ostéoporose, la menace silencieuse

    L’analyse densitométrique permet de détecter l’ostéoporose efficacement.

    Responsable d’une fracture toutes les vingt secondes dans le monde, elle frappe surtout les femmes. Nos conseils pour la prévenir... ou la freiner.