Un ancien Boeing 747 de la Sabena va être transformé en restaurant de sushis dans l’Arizona

Image d’illustration
Image d’illustration - Belgaimage

Cet avion, un Boeing 747-329M, immatriculé OO-SGC durant sa carrière sous les couleurs de la compagnie belge (mai 1986-octobre 1999), se trouve désormais parqué le long de l’Interstate (autoroute) 10 près de Tucson, dans l’État d’Arizona.

Il a été acquis par un ex-ingénieur américano-japonais, Toshikazu Tsukii (surnommé ‘Ski’) qui a travaillé dans le secteur de l’armement puis dans le secteur du réemploi d’avions de ligne déclassés. M. Tsukii a décidé de transformer le fuselage de l’avion en restaurant de sushis, selon le site AirlineGeeks.

Le gros quadriréacteur, qui a été retiré du service par la Sabena en 1999 – deux ans avant la faillite de l’ex-compagnie nationale, qui a utilisé quatre de ces « Jumbo Jets » – a ensuite été acheté par la société américaine Finova Capital Corporation (FCC), qui l’a immatriculé N3439F sous le registre américain, sans réussir à la convertir en avion-cargo.

Il a été stocké pendant plusieurs années au Pinal Airpark, près de Marana, en Arizona, un aéroport situé près de Tuscon et où quelque 300 avions retirés du service dans le monde sont stockés, souvent dans l’attente d’un démontage, avec recyclage des pièces encore utilisables. M. Tsukii compte utiliser cet appareil pour des réunions, des mariages ou d’autres événements, selon le fondateur d’AirlineGeeks.com, Ryan Ewing.

Belga

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.