Lady Gaga et John Legend font le show pour clôturer la campagne de Joe Biden (vidéos)

Lady Gaga et John Legend font le show pour clôturer la campagne de Joe Biden (vidéos)
BelgaImage

Cette représentation avait un goût particulier pour Lady Gaga et John Legend. Hier soir, ils étaient réunis à Pittsburgh, en Pennsylvanie, afin de fêter la fin de la campagne de Joe Biden et ainsi galvaniser ses supporters. Et pour séduire cet Etat-clé pour l’élection présidentielle d’aujourd’hui, ils n’ont pas hésité à se frotter à un exercice pour le moins insolite. En extérieur, ils ont chanté par cinq petits degrés, devant quelques centaines de spectateurs séparés par la distanciation sociale. Un public loin d’être aussi important de ce fait qu’il y a quatre ans, lors de la clôture de la campagne d’Hillary Clinton. Néanmoins, les deux stars ont tout fait pour réchauffer l’atmosphère.

Déterminer « qui nous sommes en tant que pays »

« J'enlève mes gants parce que c'est un combat, un combat pour ce en quoi vous croyez », commence ainsi Lady Gaga, sans avoir peur du froid lors de son entrée sur scène, en portant sur elle un pull blanc avec écrit « Joe » dessus. Elle a ensuite enchaîné ses titres « Shallow » et « You and I », entrecoupés d’appels à voter pour le démocrate le lendemain parce que « nous avions besoin de quelqu'un qui nous rassemblerait pour ce moment, ce moment très important ». « Vous savez que peu importe qui gagnera demain, nous allons devoir avancer ensemble. Demain doit être une journée pacifique », a ajouté la New-Yorkaise, déjà présente au même endroit pour Hillary Clinton en 2016.

En parallèle, c’est John Legend qui a pris sa place, lui aussi en se mettant devant un grand piano noir. « Ce mardi, la Pennsylvanie ne déterminera pas seulement qui deviendra le prochain président, mais qui nous sommes en tant que pays », ajoute-t-il en faisant ensuite référence à la mort de Walter Wallace, un Afro-Américain de 27 ans tué le 26 octobre dernier par la police en Pennsylvanie. Il a enfin appelé, comme Lady Gaga, à se détourner de la méchanceté de Donald Trump et de ses mensonges répétés aux Américains.

 
  • Céline Dion, la spirale infernale

    Le confinement pousse Céline à se recentrer sur ses deux jumeaux, Eddy et Nelson. Elle va mal, mais elle s’accroche.

    Depuis plusieurs mois, la star mondiale traverse de nombreuses épreuves : la perte de sa maman, une maladie incurable, une amitié particulière, la vente d’une maison…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern