«L’Amour est dans le pré»: les larmes de Claude au moment de l’élimination d’une prétendante (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Passionné par les chevaux, Claude est surnommé « le cow-boy » par son entourage. Célibataire de 56 ans, il fait partie des agriculteurs à la recherche de la perle rare de cette douzième saison de « L’Amour est dans le pré ». Après avoir reçu de nombreuses lettres et rencontré les prétendantes sélectionnées lors de speed-dating, Claude a jeté son dévolu sur trois femmes, qu’il a invitées chez lui pendant quelques jours.

Lors du cinquième épisode de l’émission, diffusé ce dimanche 8 novembre, les téléspectateurs ont pu découvrir l’univers de l’homme dont la devise est « cool, relax et détendu  », tout comme Ève, Pascale et Fabienne. Connaissant bien le monde équestre, les deux premières prétendantes se sentaient tout à fait à l’aise, ce qui était un peu moins le cas de Fabienne. La pharmacienne avait peur de ne pas se sentir à sa place face aux deux autres concurrentes.

Après 24h passées à quatre, l’heure était venue pour Claude de se séparer d’une prétendante. Un moment très compliqué pour lui, qui n’a pas pu retenir ses émotions. Au moment de s’adresser aux trois femmes, le cow-boy a fondu en larmes, laissant apparaître un homme sensible derrière sa carapace. C’est finalement Pascale et Fabienne qui ont été sectionnées pour la suite de l’aventure. « Je n’ai pas eu facile, j’ai dû faire un choix…  », a expliqué Claude à Ève, qui de son côté, a accepté la décision avec le sourire, malgré la déception. « C’était vraiment super  », retient-elle, rapporte RTL.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.