Accueil Actu Télé

Le patron de l’info de France Télévisions critique la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut: «Marie-Sophie Lacarrau n'est pas Jean-Pierre»

Frappé par le départ précipité de l’ancienne présentatrice de France 2 pour TF1, Laurent Guimier n’a pas hésité à avouer à quel point il s’est montré dur envers elle à cette occasion.

Temps de lecture: 2 min

Elle va être le nouveau visage du JT de TF1, et pas à n’importe quelle place. Quand Jean-Pierre Pernaut partira, c’est Marie-Sophie Lacarrau qui prendra son poste. Un honneur qui a de quoi la combler. Oui, sauf que cette décision a eu un contrecoup. Jusque-là présentatrice sur France 2, elle a été précipitamment déboutée de son poste sur la télévision publique. Dans le Parisien, le patron de l’info de France Télévisions, Laurent Guimier, explique en effet avoir assez mal pris la décision de Marie-Sophie Lacarrau de partir sur la chaîne concurrente.

« Les téléspectateurs sont passés à autre chose »

Comme il le dit lui-même, Laurent Guimier ne s’attendait absolument pas à ce choix de la présentatrice de partir sur TF1. Cela a d’ailleurs représenté un défi de taille pour lui puisqu’il venait tout juste d’être placé à la tête de la télévision publique quelques jours avant que cela n’arrive. « C'était d'autant plus inattendu que c'était notre première rencontre formelle [avec Marie-Sophie Lacarrau]. Le rendez-vous a été plus court que prévu, mais je n'avais pas de raison d'être plus en colère que ça. Cela nous a permis de nous mettre au travail sur l'essentiel, trouver son successeur », explique-t-il.

S’il dit ne pas être en colère, force est de constater que cela a provoqué un certain ressentiment envers elle, d’où son éviction précipitée de France 2. Un fait sur lequel Laurent Guimier revient sans tabou. « Elle est tout même à l'origine de son départ chez notre principal concurrent et pour y faire la même chose. Très bien, au revoir. On s'est quittés sans animosité, mais elle a pris ses responsabilités. Les téléspectateurs sont passés à autre chose ». Question d’enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie, il dit ne pas du tout regretter ce changement rapide de présentateur sur France 2 : « depuis son départ, le JT de 13 heures de France 2 n'a pas baissé : la mesure d'audience est une école d'humilité ! [...] Julian Bugier va vous étonner et pourrait bien réduire l'écart. Marie-Sophie n'est pas Jean-Pierre ». De son côté, Marie-Sophie Lacarrau s’est plainte dans le Journal du Dimanche d’un départ forcé « violent et surprenant »Jean-Pierre Pernaut: TF1 perd son monument.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une