La loterie sud-africaine accusée de fraude après un tirage suspect

Capture d’écran
Capture d’écran

Le 1er décembre dernier, le loto d’Afrique du Sud, intitulé PowerBall, a été accusé de fraude. En cause, un tirage plutôt suspect. En effet, les chiffres gagnants étaient tout simplement les 5, 6, 7, 8, 9 et 10. Vingt personnes ont eu du flair en cochant ces numéros, leur permettant de recevoir chacun 5,6 millions de rands, soit environ 304 000 euros, rapporte BFM TV. Mais cette suite de chiffres douteuse a attiré l’attention des internautes, certains dénonçant le résultat avec humour, d’autres avec sérieux. L’un d’eux a même tweeté : « En 2020, tout est vraiment possible ».

Pour se prévenir de toute suspicion de fraude, la Commission nationale des loteries d'Afrique du Sud a toutefois publié un communiqué dans lequel elle explique que bien que la suite de chiffres soit « inhabituelle », elle n’est pas « impossible » pour autant, rapporte le quotidien The Citizen, car « la probabilité pour n’importe quelle séquence sélectionnée pour le PowerBall est de 1 sur 42 millions ».

« La Commission souhaite garantir à tous les Sud-Africains que tous les jeux de la loterie nationale et les méthodes utilisées pour procéder aux tirages sont soumis à une procédure de contrôle rigoureuse », a-t-elle ajouté dans son communiqué.