Alcool: «Tout le monde peut basculer»

Pas besoin d’être devin pour imaginer qu’alcool et confinement ne font pas forcément bon ménage. Mais qu’en est-il dans la réalité ? La question a taraudé les chercheurs de l’UCLouvain qui, dès avril dernier, ont lancé une grande enquête afin d’évaluer la consommation d’alcool des uns et des autres en période de confinement. À cette fin, plus de 10.000 personnes ont été interrogées et près de 6.500 réponses complètes ont été enregistrées, qui n’ont pas forcément livré les résultats qu’on attendait.

Des résultats nuancés...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète