«Je peux partir tranquille»: Geneviève de Fontenay calme le jeu avec «Miss France»

BelgaImage
BelgaImage

La 100e édition du concours Miss France pourrait bien rétablir une certaine entente entre Sylvie Tellier et Geneviève de Fontenay. C’était pourtant bien mal embarqué. Invitée à participer à ce centenaire, la dame au chapeau avait refusé l’invitation de l’actuelle présidente du Comité Miss France. Et ne s’était pas privé de commenter vertement de ce fait : « Sylvie Tellier m’a invitée, mais je lui ai dit : ‘Vous êtes gonflée. Vous m’invitez à quelque chose qui m’appartient’. Elle a volé ma vie ! Centenaire, ça ne pouvait convenir qu’à moi, pas à Sylvie Tellier ».

>Retour en images sur le concours Miss France 2021

Pendant la cérémonie, Geneviève de Fontenay s’est également montrée assez dure. Elle a critiqué la diffusion télé, comme nous l’écrivions quelques heures après le concours de beauté diffusé sur TF1 ce samedi 19 décembre : « C’est brutal, saccadé, c’est n’importe quoi ». Mais il semble que la hache de guerre soit désormais à peu près enterrée. La raison ? L’hommage rendu pendant l’émission à Geneviève de Fontenay.

Dans un communiqué publié ce dimanche 20 décembre, l’ancienne présidente du Comité Miss France a fait amende honorable, comme l’épingle BFMTV  : « Je peux partir tranquille. Partir tranquille, parce que je me dis que ce qu’on a fait c’était bien. En tout cas, ça n’a pas fait de mal ». Elle a également commenté la victoire d’Amandine Petit, Miss France 2021  : « Pour moi, c’est une loterie, l’élection. Vous savez, sur les 30, il y en a 15 qui peuvent être Miss France. J’ai trouvé les cinq (finalistes) jolies. Pourquoi celle-là plus qu’une autre ? Celle qui a été élue, elle a un certain charme ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern