Accueil Actu Stars

Accusé de racisme après la diffusion d’un extrait de son spectacle, Norman Thavaud réplique

Un extrait de son dernier spectacle a été largement critiqué sur les réseaux sociaux. Après quelques jours, l’humoriste a réagi à la polémique.

Temps de lecture: 2 min

Depuis quelques jours, l’humoriste et Youtubeur français Norman Thavaud fait beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux. En cause, un extrait de son dernier one-man-show, « Le spectacle de la maturité », où il s’étonne du choix de casting du prochain « James Bond ». Dans l’extrait polémique, épinglé sur Twitter notamment par la chanteuse Yseult, Norman Thavaud dit entre autres ceci : « Le prochain personnage de James Bond, Agent 007, sera incarné par une femme renoi. Est-ce qu’on n’est pas allé trop loin dans la lutte contre le racisme ? ’My name is Bond, Fatoumata Bond’. Non ça va pas du tout, je ne suis pas d’accord. Ok ? James Bond, c’est un personnage, on l’aime comme ça. On ne doit pas le changer du jour au lendemain pour un quota ».

Des paroles qui ont choqué et fait réagir plus d’un internaute. Alors trois jours après la publication de cet extrait, Norman Thavaud s’est exprimé sur le sujet dans une story postée sur Instagram. « Je n’ai jamais voulu me moquer du prénom Fatoumata, je voulais parler des studios de cinéma américains qui parfois, pour se donner bonne conscience, se la jouent antiracisme de façade », explique-t-il d’abord, tout en reconnaissant que son sketch était « mal amené » et maladroit. « Je n’aurais pas dû le faire. Je regrette vraiment ».

Cependant, le Youtubeur n’accepte pas toutes les critiques à son égard. Il regrette que l’on résume son spectacle entier à cette seule scène, et qu’on taxe donc son one-man-show de raciste. « Les gens qui disent ça n’ont pas regardé mon spectacle et ne le feront sans doute pas, car ils s’en foutent totalement, mais c’est de la pure malhonnêteté. Car dedans, je parle du privilège blanc, de la culpabilité blanche, du contrôle au faciès, des inégalités salariales, de la xénophobie », se défend-il, invitant « tous ces gens qui disent des bêtises » à regarder « Le spectacle de la maturité » en entier, « pour se rendre compte que son contenu ne laisse planer aucun doute sur le fond de mes pensées et la sincérité de mon engagement antiraciste ».

Voilà qui est dit, mais cela suffira-t-il à calmer la polémique ?

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une