Coincés sur la route avec des doses de vaccins anti-Covid sur le point d’expirer, ces infirmiers vaccinent les automobilistes (photos)

Coincés sur la route avec des doses de vaccins anti-Covid sur le point d’expirer, ces infirmiers vaccinent les automobilistes (photos)
Twitter/Josephine County

Alors qu’ils revenaient d’un centre de vaccination et transportaient leurs dernières doses inutilisées, des agents de la santé publique du Comté de Josephine, dans l’Oregon aux États-Unis, se sont retrouvés coincés dans des embouteillages causés par une tempête de neige. Sachant que le camion coincé en travers de la route devant eux les empêcherait de passer rapidement, ils ont eu l’idée d’utiliser sur les automobilistes volontaires les six doses de vaccin anti-Covid qu’ils transportaient.

« Honnêtement, une fois que nous avons su que nous ne serions pas de retour en ville à temps pour utiliser le vaccin, c’était le choix évident », a expliqué le directeur de l’équipe, Michael Weber, au Ney York Times, « Notre règle nº1 est que rien ne doit être gaspillé ». Marchant de voiture en voiture, les collègues de M. Weber ont ainsi proposé une vaccination gratuite à ceux qui le désiraient.

Si la plupart des conducteurs bloqués auprès d’eux ont refusé, rigolant à la proposition, les infirmiers du Comté de Joséphine ont finalement trouvé six personnes volontaires. « Nous avions un individu qui était si heureux qu’il a enlevé son t-shirt et a sauté de la voiture », s’est amusé le directeur de la santé publique du comté.

Malgré le fait qu’il avait un médecin et une équipe d’ambulanciers sous la main, Michael Weber ne s’est pas étonné du refus de nombreux automobilistes, étant donné l’étrangeté de la situation : « Imaginez que vous êtes bloqué sur le bord de la route dans une tempête de neige et que quelqu’un s’approche et vous dit ‘Hé, vous voulez une piqûre dans le bras ?’ ».

Une situation atypique en effet, qui restera dans la mémoire des six personnes vaccinées, mais aussi dans celle des agents de la santé publique. D’ailleurs, cette opération improvisée a été « l’une des expériences les plus cool » de la carrière de Michael Weber, a-t-il encore confié.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern