L’étoile Michelin de Mory Sacko (Top Chef) remise en cause: «J’ai mangé un des pires plats de la rentrée»

Mory Sacko, candidat de la saison 11 de «Top Chef», a reçu sa première étoile le 18 janvier dernier.
Mory Sacko, candidat de la saison 11 de «Top Chef», a reçu sa première étoile le 18 janvier dernier. - AFP

Malgré la crise sanitaire, le Guide Michelin a attribué ses étoiles le 18 janvier passé. Et surprise, trois anciens candidats de « Top Chef » ont obtenu leur première étoile, dont le jeune Mory Sacko, qui a marqué la saison 11 du concours télévisé.

Quelques mois après son aventure dans « Top Chef », l’ex-candidat a en effet ouvert son propre restaurant à Paris, Mosuké. C’est donc cet établissement qui a reçu sa première étoile de la part du guide prestigieux. Mais apparemment, cette distinction ne réjouit pas tout le monde.

Pour le critique gastronomique François-Régis Gaudry (qui anime la deuxième partie de soirée de « Top Chef »), l’étoile obtenue par Mory Sacko arrive trop tôt. « Je n'ai rien contre Mory Sacko. C'est un garçon intelligent, très bien câblé en plus mentalement avec une vraie culture personnelle », s’est-il exprimé dans l’émission de Nagui sur France Inter, avant de se lancer : « J'ai testé en même temps que le Guide Michelin son restaurant. En aucun cas, je n'aurais donné une étoile à Mory Sacko. J'y ai mangé un des pires plats de la rentrée ». S’il précise qu’il a également « mangé des choses très intéressantes » chez Mosuké, François-Régis trouve tout de même qu’accorder une étoile au jeune « avec cette précipitation » n’est pas « lui rendre service ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?

  • QR code: le nouveau geste barrière

    Il permet de respecter les règles sanitaires, en touchant le moins de surfaces possible.

    Il fait désormais partie intégrante de nos vies. Ce petit carré noir et blanc s’affiche partout. Mais qui est-il vraiment ? Explications.

  • Le parc naturel des Hautes Fagnes - Eiffel, avec 6.000 hectares classés en réserve naturelle, devrait être nommé.

    Bientôt deux parcs nationaux en Wallonie

    Une demi-douzaine de sites remarquables se portent candidats. Nos favoris : les Hautes Fagnes et Nassonia.

  • Hyundai

    Hyundai i20N: tant qu’il est encore temps

    Si les précédentes Hyundai i20 ont toujours été un peu effacées, l’actuelle fait enfin preuve d’une indéniable personnalité esthétique. Le constructeur lui accorde aussi plus de caractère pour cette inédite déclinaison sportive N, à contre-courant de la tendance actuelle…

  • BelgaImage

    Jeûner, oui, mais pas à tout prix

    Se priver de nourriture pour se sentir mieux : une pratique qui a le vent en poupe mais à ne pas confondre avec une grève de la faim.