L’étoile Michelin de Mory Sacko (Top Chef) remise en cause: «J’ai mangé un des pires plats de la rentrée»

Mory Sacko, candidat de la saison 11 de «Top Chef», a reçu sa première étoile le 18 janvier dernier.
Mory Sacko, candidat de la saison 11 de «Top Chef», a reçu sa première étoile le 18 janvier dernier. - AFP

Malgré la crise sanitaire, le Guide Michelin a attribué ses étoiles le 18 janvier passé. Et surprise, trois anciens candidats de « Top Chef » ont obtenu leur première étoile, dont le jeune Mory Sacko, qui a marqué la saison 11 du concours télévisé.

Quelques mois après son aventure dans « Top Chef », l’ex-candidat a en effet ouvert son propre restaurant à Paris, Mosuké. C’est donc cet établissement qui a reçu sa première étoile de la part du guide prestigieux. Mais apparemment, cette distinction ne réjouit pas tout le monde.

Pour le critique gastronomique François-Régis Gaudry (qui anime la deuxième partie de soirée de « Top Chef »), l’étoile obtenue par Mory Sacko arrive trop tôt. « Je n'ai rien contre Mory Sacko. C'est un garçon intelligent, très bien câblé en plus mentalement avec une vraie culture personnelle », s’est-il exprimé dans l’émission de Nagui sur France Inter, avant de se lancer : « J'ai testé en même temps que le Guide Michelin son restaurant. En aucun cas, je n'aurais donné une étoile à Mory Sacko. J'y ai mangé un des pires plats de la rentrée ». S’il précise qu’il a également « mangé des choses très intéressantes » chez Mosuké, François-Régis trouve tout de même qu’accorder une étoile au jeune « avec cette précipitation » n’est pas « lui rendre service ».

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern