Mory Sacko de "Top Chef" obtient sa première étoile au Michelin

B9723883657Z.1_20200630160251_000+GING8LHJE.2-0
D.R.

« Top Chef » est un formidable vivier de talents et cela vient à nouveau d’être prouvé ce lundi. Bien que n’ayant pas gagné la saison 2020, Mory Sacko peut se réjouir de voir son premier restaurant, MoSuke, décrocher sa première étoile dans le Guide Michelin. Un succès qu’il doit à son mélange des genres gastronomiques qui a fait mouche.

Un picanha du tonnerre !

MoSuke, installé non loin de la Tour Montparnasse, est présenté par Mory Sacko comme ayant une cuisine avec « une double influence, africaine d’une part et japonaise de l’autre », « tout en usant des produits de notre cher terroir français ». Et lorsque les tant redoutés inspecteurs du guide sont arrivés à son adresse, ceux-ci ont notamment été impressionnés par un plat revisité et exotique : un picanha de bœuf, saucé maté au tamarin, une recette inspirée du Brésil. Le guide note à son propos un commentaire élogieux : « Une pointe de rumsteak de bœuf macéré au beurre de karité, moelleuse et juteuse, légèrement marbrée et cuite saignante à cœur, garnie de fins pétales d’arachide croustillant et servie dans une sauce soyeuse au goût de maté doux, entre thé et café, donnant une légère amertume torréfiée ».

En plus de ces éloges, Mory Sacko peut aussi se réjouir d’avoir obtenu le prix du Jeune Chef 2021, en même temps que Coline Faulquier, finaliste de la saison 7 de « Top Chef ». Celle-ci a également obtenu sa première étoile, tout comme Baptiste Renouard, qui a participé à l’émission en 2017.

Mais Mory Sacko a une raison supplémentaire d’être aux anges ces temps-ci. Même si la pandémie a provoqué la fermeture de son restaurant, celui-ci va présenter dès février une nouvelle émission sur France 3, « Cuisine ouverte : un chef sur la route ». Fidèle à son style, il parcourra la France en revisitant les plats traditionnels avec une touche de modernité et de métissage.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».