La doyenne européenne a vaincu le coronavirus à 116 ans

Belgaimage
Belgaimage

À 116 ans, Sœur André, de son vrai nom Lucile Randon, a vaincu le coronavirus, sans même s’en rendre compte ! La doyenne européenne avait en effet été testée positive le 16 janvier dernier dans la maison de retraite Sainte-Catherine, à Toulon en France. « Je ne me suis même pas rendu compte que je l’avais  », a-t-elle expliqué, rapporte le quotidien Var-Matin. La religieuse était en effet asymptomatique, comme la plupart des autres résidents contaminés dans son établissement.

Sur 88 pensionnaires, 81 personnes ont été testées positives au Covidd-19. « Nous n’avons pas compris comment, malgré les gestes barrières, malgré la sectorisation, malgré le confinement des résidents, le virus a pu se répandre de manière aussi rapide  », a déclaré David Tavella, chargé de communication de la maison de repos.

Pour éviter une plus grande contamination, Sœur André a été confinée durant le mois de janvier. « La solitude lui pesait énormément », ont indiqué des proches de la centenaire. Particulièrement à cause de l’impossibilité de participer aux messes du dimanche, rapporte Le Point. Mais aujourd’hui, l’épidémie a été contenue au sein de l’établissement. Tout en respectant les mesures nécessaires, les promenades, messes, et repas en communs sont à nouveau autorisés pour les résidents de la maison de retraite.

À l’approche de ses 117 ans qu’elle fêtera dans quelques jours, Sœur André, doyenne des Européens, est également la deuxième femme la plus âgée dans le monde. « Avoir chez nous la doyenne des Européens, c’est une fierté en même temps qu’une immense responsabilité  », a ajouté David Tavella. La première place du classement est occupée par Japonaise Kane Tanaka, âgée de 118 ans. Le responsable de la communication du centre a précisé que Sœur André n’avait « manifesté aucune peur de la maladie  » mais qu’elle s’était « montrée très inquiète pour les autres résidents ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.