Un putois à pieds noirs a été cloné aux États-Unis

Putois à pieds noirs
Putois à pieds noirs - Ryan Hagerty

Vingt-cinq ans après le clonage de la brebis Dolly en Écosse, ce sont les Américains qui déclarent la naissance d’Elizabeth Ann, un putois à pieds noirs. L’animal est né le 10 décembre 2020, grâce à l’entreprise Revive and Restore. Elizabeth Ann est le clone de Willa, un animal sauvage dont les cellules ont été congelées en 1988 dans le but d’apporter de la diversité génétique à l’espèce.

Le putois américain avait quasiment disparu à l’état sauvage. L’espèce a même été déclarée éteinte en 1979, jusqu’à ce qu’une petite population soit découverte dans un ranch dans le Wyoming. Quelques animaux ont été recueillis dans les années 1980 et, parmi eux, sept peuvent se vanter d’être les aïeux de tous ceux actuellement en vie. Elizabeth Ann est la plus diverse d’entre eux d’un point de vue génétique. En se reproduisant, elle va pouvoir donner un nouvel élan à la population de putois à pieds noirs.

Une technologie pour sauver les espèces en danger ?

Cette technologie va permettre de sauver d’autres espèces en danger, assure l’entreprise américaine. La technique du clonage était encore difficile il y a quelques années. En 2012, seulement 5 % des animaux clonés étaient une réussite. Ils présentaient généralement une mortalité importante à la naissance, une durée de vie réduite et parfois des anomalies dans le développement de l’animal.

Une espèce vaccinée contre le Covid-19

L’été dernier, environ 120 putois à pieds noirs ont été vaccinés contre le Covid-19. Le vaccin était alors expérimental. Les putois à pieds noirs sont des proches cousins des visons et les chercheurs n’ont pas voulu prendre de risque suite à l’hécatombe qui a eu lieu au Danemark en novembre dernier. Plus de 15 millions de visons ont été abattus à cause d’une mutation du virus qui pouvait menacer l’efficacité d’un vaccin.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern