Simon Bowes-Lyon, cousin de la reine Élizabeth II est condamné à 10 mois de prison pour agression sexuelle

BelgaImage
BelgaImage

La peine sera de 10 mois de prison pour le cousin de la reine d’Angleterre. Simon Bowes-Lyon, comte de Strathmore a plaidé coupable pour agression sexuelle lors d’une réception. C’est la cour d’Edimbourg qui a rendu le jugement.

Le 13 janvier 2020, Simon Bowes-Lyon organisait un événement dans le château de Glamis en écosse. C’est notamment la maison d’enfance de la reine. Lors de la soirée, Simon Bowes-Lyon a fait irruption dans la chambre où l’une des invitées devait passer la nuit.

L’adjointe au procureur, Lynne Mannion raconte les faits : « À la seconde où elle a ouvert la porte, il l’a poussé à l’intérieur. Il était ivre et sentait la cigarette. Il lui a dit qu’il voulait avoir une liaison avec elle. Il a essayé de remonter sa chemise de nuit ». La victime a su se défendre après avoir lui avoir dit à plusieurs reprises de s’arrêter. Simon Bowes-Lyon l’a alors insultée puis est parti.

Il risquait jusqu’à 5 ans de prison

L’homme a admis les faits, il risquait jusqu’à cinq ans de prison. Ce sera seulement 10 mois qu’il devra faire. L’accusé est tout même inscrit sur le registre des délinquants sexuels et a présenté ses excuses à la victime. Elle dit avoir gardé des séquelles de cette agression. Simon Bowes-Lyon explique se sentir « honteux » et a ajouté au moment de sa condamnation : « Je ne pensais pas être capable de me comporter de la sorte mais je dois y faire face et prendre mes responsabilités ».

Ce n’est pas la seule affaire d’agression sexuelle qui entache la réputation de la famille royale. Le prince Andrew, fils de la reine, est accusé lui aussi d’agression sexuelle sur mineure. Il s’est alors retiré de la vie publique.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Adaptez-vous au temps

    shutterstock_1715510914

    Cette année, la météo est imprévisible, alors regardez le temps qu’il fait. Il fait un froid de canard ? Prenez soin de vos récentes plantations, prévoyez une bonne protection pour les plus fragiles, car une gelée est toujours possible.