Un chien à six pattes naît aux États-Unis (photo et vidéo)

Un chien à six pattes naît aux États-Unis (photo et vidéo)
BelgaImage

Lorsqu’elle est née, les vétérinaires ne lui donnaient pas quelques jours de vie. Plus d’une semaine et demie après, Skipper, ce chiot dénommé Skipper est toujours en vie et est même en pleine forme. Ce border collie de sexe féminin, croisée avec un berger australien, est pourtant née avec six pattes et une série de combinaison de maladies congénitales qui ne lui donnaient pas beaucoup de chances de survie. Aujourd’hui, elle est devenue la mascotte d’une clinique vétérinaire de l’Oklahoma qui a lancé une grande opération de communication pour assurer l’avenir de Skipper.

« Un miracle »

Selon les vétérinaires, l’embryon qui a donné naissance à Skipper aurait dû se diviser pour former des jumeaux. Mais une anomalie prénatale a empêché ce processus. De ce fait, seule la moitié arrière du corps de Skipper a commencé à se dupliquer, d’où ses quatre pattes arrières. Un chien digne des Hécatonchires de la mythologie grecque !

Rejetée à la naissance par sa mère, Skipper a été tenue à l’écart de ses huit frères et sœurs, tous nés normalement. C’est pour cela que les vétérinaires ne donnaient pas cher de sa peau. Sur Facebook, des internautes ont même appelé à ce que Skipper « ne soit pas sauvée ». Une possibilité que les vétérinaires ont catégoriquement refusé, qualifiant cette issue d’« horrible ». Grâce à leur aide, Skipper a ainsi réussi à survivre. Son cas est qualifié de « miraculeux » et fait depuis l’objet de l’attention des médias américains, à l’instar de la chaîne ABC.

Skipper va cela dit devoir vivre avec deux troubles congénitaux qui ont abouti à la formation de deux régions pelviennes, deux voies urinaires inférieures, deux systèmes reproducteurs, deux queues et six pattes. « Ses organes semblent être en bonne forme, elle fait pipi et caca, et elle est très forte! Elle allaite bien et grandit de manière appropriée jusqu'à présent. Toutes ses jambes bougent et répondent aux stimuli comme celles d’un chiot normal », se réjouit l’établissement de soins pour animaux.

Ce vendredi, les vétérinaires ont précisé qu’ils faisaient leur possible pour que la mère s’occupe du chiot et l’aide à se tenir sur ses six pattes. L’affaire s’annonce compliquée mais grâce à la visibilité donnée à cet événement, la clinique a trouvé les soutiens financiers pour permettre à Skipper de vivre dans le meilleur cadre possible. Une thérapie physique et une aide à la mobilité seront notamment nécessaires au fur et à mesure qu’elle grandira.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.