Meghan Markle réclame 1,7 million d’euros de dommages et intérêts au «Mail on Sunday»

BelgaImage
BelgaImage

Meghan Markle, l’épouse du prince britannique Harry, réclame 1,5 million de livres soit 1,75 million d’euros de dommages et intérêts au journal The Mail on Sunday. C’est la décision qui a été prise lors de l’audience à la Cour suprême du Royaume-Uni à Londres. La duchesse de Sussex poursuivait The Mail on Sunday pour atteinte à la vie privée après la publication d’une lettre adressée à son père. La justice lui a donné raison le 11 février dernier.

La duchesse du Sussex a également exigé que le journal détruise ou rende toutes les copies de sa lettre manuscrite, publiée par le tabloïd il y a deux ans. La lettre avait été écrite par Meghan après le mariage du couple et était adressée à son père. Elle lui demandait d’arrêter de s’épancher et de mentir dans les médias sur leur relation brisée.

L’avocat de Meghan a également exigé que The Mail on Sunday publie une rectification en première page et que l’éditeur Associated Newspaper Limited (ANL) verse à la duchesse 750.000 livres de frais de justice.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern