Accueil Actu Soirmag

L’AFSCA retire de la vente un miel aphrodisiaque pour hommes (photo)

L’agence fédérale alerte les consommateurs sur le danger que représente ce complément alimentaire particulier.

Temps de lecture: 2 min

Quand l’AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) rappelle des produits, ce sont généralement des fruits, de la charcuterie ou des plats préparés. Ce lundi 15 mars, changement de style. L’AFSCA vient en effet de mettre en garde ceux qui consommeraient un « miel vitalisant » qui n’est autre qu’un complément alimentaire aphrodisiaque pour hommes.

Des risques réels et non négligeables

Ce produit, vendu sous la marque « Black Horse », n’est pas disponible directement sur le marché belge mais l’AFSCA a remarqué qu’il était vendu en ligne et sur les réseaux sociaux. Or ce miel de Malaisie comporte du tadalafil, un médicament utilisé contre les troubles de l’érection aux nombreux effets indésirables (dont une altération des sens auditifs et visuels).

« L’AFSCA demande aux consommateurs de ne pas consommer ce complément alimentaire et de bien vouloir prendre contact avec le responsable du site Internet via lequel le produit a été acheté », est-il écrit sur le site officiel de l’agence. « L'AFSCA insiste régulièrement sur le fait que les consommateurs doivent être conscients que les achats en ligne (à l’étranger) ne sont pas toujours sûrs ».

L’AFSCA a plusieurs fois alerté sur la présence de produits aphrodisiaques dangereux circulant sur le marché. L’année dernière, d’autres compléments alimentaires (« Vimax », « VigRX » et « Honey Palace ») comportaient du Sildenafil, qui est lui aussi un médicament pouvant provoquer une perte de vue et/ou d’audition.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une