Accueil Actu Soirmag

Une poubelle géante de 2,9 tonnes larguée dans l’espace

La Station Spatiale Internationale a libéré ce « container » géant rempli de vieilles batteries.

Temps de lecture: 2 min

Le délestage est un peu particulier et fait partie des plus gros débris en orbite autour de la Terre. Un « container » de près de trois tonnes a été largué dans l’espace. Il est rempli de vieilles batteries nickel hydrogène qui appartenaient à l’ISS, la Station Spatiale Internationale.

Le « container » ne va pas directement tomber sur la Terre mais va d’abord rester en orbite pendant deux à quatre ans avant de descendre petit à petit et se désintégrer. La palette larguée fait la taille d’une grosse berline. Elle a été détachée de la station par un bras robotisé de 17 mètres de long, contrôlé depuis Houston aux États-Unis.

Changement de batterie pour l’ISS

En 2017 et 2020, l’ISS a reçu 24 nouvelles batteries au lithium qui remplacent les 48 batteries nickel hydrogène ainsi larguées. La NASA tient à rassurer que ces anciennes batteries se désintégreront dans l’espace. Mais si quelques débris subsistent, ils tomberont dans l’Océan Pacifique sans provoquer de dégâts. C’est d’ailleurs la NASA qui est coresponsable de la mission.

Toujours plus de débris dans l’espace

Ce sont tout de même des déchets supplémentaires largués volontairement ou non dans l’espace. Certains peuvent représenter un problème de sécurité. La question des débris dans l’espace a été abordée dans un rapport de l’ESA (l’European Space Agency) sur l’environnement spatial. Selon eux, le nombre de débris ne cesse d’augmenter.

Il faudrait une coordination internationale pour lutter contre ce phénomène. Si leur nombre augmente, ce n’est pas seulement le fait que de plus en plus d’objets soient envoyés dans l’espace mais aussi que la collision de ces objets provoque à leur tour de nouveaux débris.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une