Accueil Actu Soirmag

Le club de Trump, Mar-a-Lago, frappé par le Covid-19 et en partie fermé

Les autorités avaient envoyé des avertissements pour non-port du masque au sein du domaine.

Temps de lecture: 2 min

Ce vendredi 19 mars, les médias américains ont confirmé que le club de Mar-a-Lago, où réside l’ancien président Donald Trump, était devenu un foyer de cas de Covid-19. Plusieurs membres du personnel ont été contaminés. Même si leur nombre n’a pas été rendu public, la situation a été jugée assez préoccupante pour que des mesures soient prises.

Un précédent dangereux en janvier dernier

Dans un mail envoyé au Washington Post, la direction du club précise que « certains membres de notre personnel ayant été récemment testés positifs au Covid-19, nous suspendons temporairement les services au Beach Club et dans la Dining Room ». Les autres parties du club sont encore opérationnels, l’établissement assurant que « toutes les mesures appropriées en accord avec les directives » fédérales ont été prises.

En janvier dernier, des photos avaient montré que de nombreux invités de Mar-a-Lago ne portaient pas de masque lors de la fête du Nouvel An. Le comté de Palm Beach avait ensuite envoyé un avertissement au club. Depuis le 20 janvier, Donald Trump s’est installé dans le club, quelques jours après s’être fait vacciné dans la discrétion la plus totale. En octobre dernier, il avait dû être hospitalisé après avoir été contaminé au Covid-19.

Les cas de coronavirus attestés cette semaine à Mar-a-Lago sont assez problématiques pour le club. Le mois prochain, la retraite de printemps du Comité national du parti républicain (RNC) doit s’y tenir, du moins tant que l’épidémie ne contraint pas à annuler l’événement.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une