Pairi Daiza: une enquête ouverte suite à l’accident entre le panda Tian Bao et un soigneur du parc

BELGAIMAGE-164294122
Belga/AFP

Pour la première fois de son histoire, Pairi Daiza a connu un accident impressionnant samedi dernier. Tian Bao, le premier panda géant né dans le parc animalier, a attaqué un de ses soigneurs, le blessant gravement au bras et à la jambe. L’homme est d’ailleurs toujours à l’hôpital, où il avait été emmené rapidement après l’incident.

Les circonstances de l’attaque sont encore floues, car on ne sait pas encore pour quelles raisons le panda géant (presque 5 ans) s’est retrouvé dans le couloir réservé aux soigneurs. Les protocoles de sécurité concernant ces animaux, solitaires et qui ne tolèrent pas d’intrusion sur leur territoire, sont pourtant stricts, avait expliqué Pairi Daiza, précisant que le soigneur blessé travaille auprès des pandas géants depuis plusieurs années.

C’est donc pour éclaircir les circonstances de l’incident qu’une enquête a été ouverte par l’Auditorat du travail. « Il n’y pas de caméras à l’endroit de l’accident. Il n’y a donc pas d’images. Le soigneur n’a toujours pas été entendu, compte tenu de son état de santé : il a notamment eu un mollet arraché et des doigts coupés », a expliqué l’auditeur du travail du Hainaut, Charles-Eric Clesse, à Belga. Il a précisé quelques points sur lesquels se penchait l’enquête : « Il n’y avait pas de double verrou au niveau de la porte du couloir où s’est produit l’accident. Nous avons demandé de placer un deuxième verrou. L’enquête se poursuit également dans cette optique au niveau de l’ensemble du parc animalier. Une double clé de protection est en effet obligatoire aux endroits potentiellement à risque ».