«Ça ratatine complètement » : Jean-Luc Reichmann touché par le coronavirus

Belgaimage
Belgaimage

Depuis que les tournages des émissions télé ont pu reprendre malgré le coronavirus, les animateurs sont habitués à devoir subir régulièrement des tests PCR. À la fin de l’année dernière, Jean-Luc Reichmann s’en amusait d’ailleurs avec beaucoup d’humour dans une vidéo. « Chérie, je crois sincèrement que les tests PCR – tu sais, le coton-tige dans le nez – l’infirmière elle le pousse trop loin, parce que ça fait un truc bizarre. Ils doivent percer un truc, ça fait une tache bizarre », déclarait-il, en faisant référence à sa tache de naissance.

Si jusqu’ici il avait échappé au virus, le dernier test de l’animateur s’est malheureusement révélé positif, rapporte Sudinfo. C’est ce qu’il a expliqué ce dimanche 4 avril sur RFM. Interrogé par téléphone par Pascal Nègre, Jean-Luc Reichmann a expliqué que s’il ne pouvait pas être présent physiquement dans les studios de la radio, c’est parce qu’il était touché par le Covid-19. « Grosse catastrophe, mais il faut prendre un maximum de précautions et de sécurité […] Histoire de fou, mais je tenais à être là […] C’est venu des enfants certainement, mais voilà, c’est vrai que ça ratatine complètement », a-t-il avoué. Il a ajouté qu’il était confiné depuis une semaine déjà.

En ce qui concerne son émission « Les 12 coups de midi », pour l’instant pas de problème. Les tournages des prochains épisodes ont heureusement déjà eu lieu. Jean-Luc Reichmann n’a toutefois rien dit à ce sujet ni évoqué ce qu’il se passerait s’il devait rester confiné encore plusieurs semaines et que les enregistrements devaient venir à manquer.

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux