La colère de Philippe Etchebest envers les dîners clandestins

Belgaimage
Belgaimage

Depuis quelques jours, des images montrant des dîners clandestins à Paris, sans respect des mesures sanitaires, ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Invité ce lundi 5 avril sur l’antenne de BFM TV, Philippe Etchebest a poussé un véritable coup de gueule, dénonçant ces événements « lamentables et débiles  » qui donnent une « mauvaise image  » de sa profession, estime-t-il.

« C’est lamentable. Je suis très en colère  », a ainsi déclaré le chef, connu pour ses prises de position radicales et son franc-parler. « Franchement, quelle image va ressortir de nous, les restaurateurs ? On s’est battus pendant des mois pour obtenir des aides. On fait tout, aujourd’hui, pour essayer de faire en sorte d’avoir des réouvertures rapides et normales. Et aujourd’hui, une poignée d’individus salissent notre profession, et ce n’est pas normal. On montre ça aux gens, mais il faudrait montrer ceux qui respectent les règles et défendent tout ça : ils sont beaucoup plus nombreux, et je peux vous l’assurer, que ces gens qui font tout et n’importe quoi  », a ajouté Philippe Etchebest.

Le membre du jury de « Top Chef » a également expliqué n’avoir jamais entendu parler de tels événements. « J’ai vu des images, effectivement, pas plus tard qu’hier, et je suis vraiment choqué. Il y en a toujours qui essaieront de tricher, mais il faut le dénoncer, et ces gens-là doivent être punis : ils renvoient une mauvaise image de notre profession, une profession qui défend ses valeurs et qui respecte les règles. Les gens qui vont à l’encontre de ça, il faut qu’ils soient punis », a assené le chef au col tricolore. Concernant la réouverture des restaurants dans les mois à venir en France, Philippe Etchebest a estimé qu’il fallait agir vite car la situation devient « de plus en plus difficile pour beaucoup de restaurateurs ».

 
  • Patrick Juvet et la folie des années disco

    Isopix

    Jeune musicien suisse très doué monté à Paris, il a été happé par le show-business et tué par les excès en tous genres. Disparu à 70 ans, il incarnait les folies des années disco.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Carte verte: des jours à ne pas rater

    DR.

    Pour la nouvelle rubrique hebdomadaire, Violaine Marchal nous explique comment bien faire son jardinage. En plein réveil, la nature nous appelle de toutes parts. Ne laissons pas passer cette période propice et fertile : savoir travailler en temps et en heure, voilà le secret d’un jardinier détendu.