Dîners clandestins à Paris: un serveur du palais Vivienne raconte qui était présent chez Pierre-Jean Chalençon

Dîners clandestins à Paris: un serveur du palais Vivienne raconte qui était présent chez Pierre-Jean Chalençon
MAXPPP

C’est l’affaire dont tout le monde parle ces derniers jours. Depuis la diffusion d’un reportage sur M6 le 2 avril dernier, Pierre-Jean Chalençon est dans la tourmente. La chaîne privée s’est intéressée à des repas interdits (en raison du Covid) qui se tenaient dans plusieurs endroits de Paris, et notamment une soirée privée avec menus de luxe, dont l’organisateur a été identifié comme étant Pierre-Jean Chalençon. Le collectionneur a même affirmé aux caméras de M6 qu’il dînait régulièrement dans « des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres ».

S’il témoignait anonymement dans le reportage, ce grand fan de Napoléon a été rapidement identifié, et a reconnu, après avoir démenti dans un premier temps, être l’organisateur de la fête dévoilée par M6 et organisée chez lui, au Palais Vivienne. Mais plus tard, il a invoqué un « énorme poisson d’avril », déclarant qu’il faisait l’objet de calomnies. Pour justifier les images diffusées par M6, Pierre-Jean Chalençon a expliqué avoir fait une « soirée zéro » en vue des célébrations pour le bicentenaire de Napoléon. Malgré ces justifications un peu bancales, le procureur de Paris a ouvert une enquête sur le sujet, afin de savoir qui participait à ce genre de dîners clandestins.

Un animateur, un chroniqueur et un homme politique

D’autant plus que l’ex-acheteur d’Affaire conclue a affirmé à M6 participer à des repas avec des ministres. Pour tenter de savoir qui était réellement présent lors du dîner de luxe au Palais Vivienne, Cyril Hanouna a retrouvé un serveur du lieu, qui était, d’après ses dires, présent lors de la fameuse soirée privée dans le palais parisien. Sur le plateau de « Touche pas à mon poste » mercredi, le jeune homme a confié qu’il y avait une quarantaine de convives dans la salle, et que les menus servis étaient payants.

« Je ne suis pas un spécialiste des médias. En plus, j’ai une très mauvaise mémoire. Mais j’ai reconnu directement une personne : un grand animateur qui a bercé mon enfance », a ensuite révélé le serveur, avant de préciser qu’il avait reconnu une autre personnalité de la télé. Il la décrit comme « un chroniqueur qui travaille encore ce moment ». Et d’après le jeune homme, un politicien figurait aussi parmi les convives. « On nous a dit : ’Attention à cette table-là, c’est un homme politique. Donc faites attention à la manière de servir, de parler’ », a-t-il raconté. Il n’a pas donné de nom, mais a affirmé que ce politicien en question était encore en activité.

S’il en sait visiblement beaucoup sur la soirée organisée par Pierre-Jean Chalençon, le jeune serveur ne compte pas témoigner auprès de la police. Car une enquête a bien été ouverte par le procureur de Paris, suite au reportage de M6.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern