Accueil Actu Stars

Philippe Etchebest condamné pour préjudice moral sur un voisin

Le célèbre chef bordelais est au cœur d’un litige judiciaire depuis 2018, avec un voisin qui s’oppose à la construction de son nouveau restaurant.

Temps de lecture: 2 min

Voilà plus d’un an et demi que Philippe Etchebest et son voisin se livre une bataille au sujet d’un permis de construire attribué au chef étoilé. Ce dernier a obtenu, en mars 2018, l’autorisation de transformer un immeuble de Bordeaux pour en faire « une épicerie, un salon de thé, une activité de repas à emporter et un restaurant gastronomique, avec logement de fonction et locaux de stockage », rappelle le site 20Minutes. Mais quelques mois plus tard, un voisin de cette habitation a demandé à faire annuler le permis de construire. Depuis, Philippe Etchebest et cet homme ont entamé un bras de fer judiciaire, qui n’est toujours pas terminé.

Mais si la décision finale du dossier n’a pas encore été rendue, le chef Etchebest vient pourtant d’être condamné pour préjudice moral, dans le cadre de cette affaire. Le juré de « Top Chef » n’avait pas apprécié les demandes à répétition de son voisin pour faire annuler son projet de restaurant, et a donc intenté une action contre celui-ci, pour « recours abusif ». Et c’est ce chapitre du dossier qui vient d’être boucler par la justice. Et voici ce que le tribunal a conclu, d’après les informations de 20Minutes : « Il ne résulte aucunement que M. Chaillet (le voisin, ndlr) ait abusivement contesté les permis de construire accordés à la SCI Chartrons (de Philippe Etchebest, ndlr). Il n’a pas fait preuve de manque de discernement dans l’exercice de son droit à accéder à un juge ». D’après la justice bordelaise, les sommes réclamées par Philippe Etchebest à son voisin – 369.000 euros, plus 80.000 euros pour « atteinte à l’image » et 1,7 million d’euros s’il continuait à « faire obstacle au projet immobilier » – sont bien trop élevées et « de nature à impressionner » la partie adverse pour lui faire annuler son recours.

C’est pourquoi le Meilleur ouvrier de France a été condamné à verser 20.000 euros à son voisin, « à titre de dommages et intérêts en réparation de son préjudice moral ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une