L’importante conversation entre les princes Charles, William et Harry après les funérailles du duc d’Édimbourg

Belgaimage
Belgaimage

Ce n’est un secret pour personne, depuis que le prince Harry a annoncé son retrait de la famille royale britannique, le torchon brûle entre le mari de Meghan Markle et le reste de l’institution. L’interview explosive accordée à Oprah Winfrey par le couple a également ravivé les tensions et rancœurs entre les deux clans. Malgré cela, le prince Harry a fait le voyage des États-Unis jusqu’au Royaume-Uni pour les obsèques de son grand-père, le prince Philip. Sa femme n’a pas pu l’accompagner, en raison de sa grossesse.

Si certains observateurs estiment que la présence du duc de Sussex auprès de sa famille est un bon signe, les relations restent toujours très tendues. « Ils font de petits pas vers la réconciliation. Mais ils n’ont plus confiance en Harry  », a analysé Dan Wootton, spécialiste de la royauté, rapporte 7sur7. Au départ, le prince Charles avait prévu de parler avec son fils Harry en tête-à-tête lors d’une balade dans les jardins du château de Windsor pour évoquer leurs désaccords, mais il a finalement demandé à William de les rejoindre, pour entamer une discussion sérieuse.

« De cette façon, Harry ne pourra pas déformer les paroles de Charles ou William par la suite. Ils veulent apaiser les tensions, mais ils ne lui font pas encore assez confiance pour le rencontrer seul. Harry et William se sont brièvement parlé pendant les funérailles. Et Charles serait également sorti avec Harry après la cérémonie  », a révélé Dan Wootton, en citant une source du Palais.

Lettre

Ayant notamment accusé son papa de ne pas lui répondre au téléphone, le prince Harry avait envoyé une lettre au prince Charles avant de rejoindre sa famille au Royaume-Uni. Le prince William aurait également refusé de parler à son frère au téléphone. C’est pourquoi après les funérailles du prince Philip, les trois hommes ont décidé d’entamer une discussion sérieuse, ce qui n’avait plus été le cas depuis au moins un an.

« La conversation a eu lieu à l’extérieur, pour respecter les mesures sanitaires en vigueur. Ils n’avaient pas beaucoup de temps, et ils savaient que certains employés du palais pouvaient écouter. Mais ils avaient besoin de discuter. Kate Middleton était là aussi, mais elle n’est pas restée très longtemps. Une source très proche des trois princes a expliqué qu’il y a encore beaucoup d’amertume et de rancœur des deux côtés. Le processus de réconciliation sera long. Pendant leur discussion, ils ont notamment tenté d’établir des règles pour l’avenir. Il faut que les deux clans puissent compter l’un sur l’autre  », rapporte le spécialiste, indique 7sur7.

Anniversaire

Si le processus de réconciliation est loin de toucher à sa fin, le prince Harry a en tout cas décidé de rester quelques jours au Royaume-Uni après l’enterrement de son grand-père ce week-end, pour être présent lors de l’anniversaire de la Reine. Élizabeth II fête en effet ses 95 ans ce mercredi 21 avril. Il retournera ensuite auprès de sa femme enceinte aux États-Unis.

Suite à tous ces événements, le prince Charles a quant à lui décidé de prendre le temps de réfléchir, seul. « Il veut réfléchir seul à tout ce qui s’est passé ces derniers jours. Surtout par rapport à la mort de son père, car il se rend compte que ça va profondément changer sa vie. Il veut aussi lire les milliers de lettres que les gens lui ont envoyées. Il se rend donc à Llwynywermod à Llandovery, où il a une maison de campagne. Même sa femme Camilla restera à Londres : il a besoin d’être seul pendant un moment », a conclu l’expert.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Chasseurs de microbes (13)

    L’expérience de Pasteur sur les bâtonnets produisants l’acide lactique le convainquit - pourquoi?, nul ne le sait.

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.